L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Changements climatiques : Nizar Baraka expose les efforts du Maroc


le Vendredi 12 Novembre 2021

Les efforts du Maroc en matière de lutte contre le changement climatique et du développement durable ont été mis en lumière lors d’une intervention de m.Nizar Baraka organisée à l’occasion du COP26. Détails.



Intervenant par vision conférence, M.Nizar Baraka, ministre de l'Équipement et de l'Eau, a annoncé que le Maroc est considéré comme un leader en matière de lutte contre le changement climatique.

« Les questions d'adaptation, de perte et de dommages ont toujours été l'une de nos plus grandes préoccupations » a annoncé Baraka. C’est pourquoi le Maroc, un pays avec un taux d’émissions de gaz à effet de serre très réduit, mais qui est vulnérable aux effets du changement climatique a mis en place, suite aux directives de sa Majesté le Roi les fondements du développement durable à travers plusieurs réformes institutionnelles, juridiques, socio- économiques.

Ainsi, le Maroc a adopté, grâce à une approche participative, la stratégie nationale de développement durable. Une stratégie qui vise la transition vers une économie verte et durable.

« Finalement, en juin 2021 le Maroc a actualisé sa NDC (contribution déterminée au niveau nationale), en rehaussant son ambition à travers un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 45.5% à l’horizon 2030  », a-t-il rappelé.
Souhaitant consolider ses acquis et conforter son leadership climatique, le Maroc a élaboré une Stratégie de développement bas Carbone à l’horizon 2025, a expliqué M.Baraka.

Il a exposé à cette occasion les principales orientations de cette stratégie qui « vise à réduire la vulnérabilité du Maroc face aux impacts du changement climatique, permettre une cohérence et une systématisation des politiques de développement climatique, renforcer l’intégration verticale de l’adaptation aux niveau international puis finalement faciliter l’accès aux financements des projets climatiques ».

Par ailleurs, M. Baraka a cité que la sécurité de l’eau vient en tête de liste des efforts du Maroc, faisant débat aujourd’hui à cause de la menace du stress hydrique. Sur ce plan, le ministère a noté que ce secteur a toujours été promu depuis Sa Majesté le Roi Hassan II depuis 1967.

« Nous travaillons au Maroc pour garantir une transition vers un système financier vert en multipliant les projets sensibles aux climats, et ce conformément à l'engagement du Royaume dans la lutte contre le changement climatique » a conclut M. Baraka.









🔴 Top News











 
Other