Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Championnat égyptien : Zamalek offre, malgré lui, le titre au frère ennemi, Al Ahly !


Rédigé par A. KITABRI le Samedi 19 Septembre 2020

Voilà c'est fait ! Al Ahly est déclaré officiellement champion d'Égypte...au dépens de l'ennemi de toujours, le Zamālek.



Une défaite cadeau !

       La dernière défaite de Zamalek, face à « Assouane » (0-1) place Al Ahly hors portée de ses poursuivants immédiats à 7 journées de la fin. Même en perdant tous les matchs à venir, Al Ahly restera intouchable.
 
42ème titre ahlaoui !

     Dans un tweet, Al Ahly officialise son 5ème titre d'affilée par ce qui suit : "Le plus grand nombre de matchs gagnés, la meilleure attaque, la meilleure défense". Le titre actuel est le 42ème dans les annales du football égyptien.
 
   Zamālek se complique la tâche !
      
  Le Zamālek s'en serait bien passé. Après avoir perdu son entraîneur au cours de la semaine, les "Chevaliers Blancs" l'ont terminée par une défaite. Ils ont offert ainsi "gracieusement" et officiellement aux frères ennemis ahlaouis le titre de la saison 2019/2020 avant la fin du championnat. Mais surtout ils se sont compliqué la tâche pour la seconde place du podium synonyme d'une qualification à la Ligue des Champions.
 
Des coaches portugais !
 
    Les deux clubs vont reporter leurs ambitions sur la phase finale de la Ligue des Champions. Seulement, le Zamālek a deux problèmes encore à régler : la deuxième place et la recherche urgente d'un coach à la mesure de ses ambitions. Deux noms sont fortement cités : les Portugais Gesualdo Ferreira et Jaime Pacheco. L'intérimaire égyptien Tarek Yahya est déjà sous pression après la défaite face à Assouane.
 
Al Ahly en meilleures dispositions !
 
    Quant à Al Ahly, les joueurs ont déjà célébré le 42ème titre du club. Dans leur viseur, ils ont le Wydad. Entre Al Ahly et le Wydad, actuellement toute comparaison penche en faveur du premier. Al Ahly sur le papier est de loin plus fort que le Wydad. Les Égyptiens sont sur des nuages. Les Marocains sont dans le doute.