Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Casablanca: signature d'une convention tripartite en matière de prévention et de sécurité routière


Rédigé par S.M le Mardi 16 Février 2021

L'Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA), Casa Transport SA et RATP DEV Casablanca ont signé, mardi à Casablanca, une convention cadre 2021/2024 de partenariat tripartite portant sur la communication, la prévention et l’éducation routière, la création d'un observatoire de la sécurité et de l’accidentologie, l'innovation et la recherche, l’aménagement d’infrastructures et la réglementation.



Casablanca: signature d'une convention tripartite en matière de prévention et de sécurité routière
Dans le cadre de cette convention, signée par le directeur de la NARSA, Benacer Boulaajoul et les directeurs généraux de Casa Transport et RATP DEV Casablanca, respectivement Nabil Belabed et Philipe Ratto, une campagne de communication d’envergure sera lancée afin de promouvoir, auprès des citoyens, le respect de la signalisation routière aux abords du tramway en particulier et du code de la route en général.
 
Dans une déclaration à la presse, M. Benacer Boulaajoul a indiqué que cette convention tripartite s'inscrit dans le cadre de la politique de la NARSA qui encourage les actions et les initiatives des opérateurs privés pour réduire la fréquence et la gravité des accidents de la circulation routière et accroître la sécurité des usagers de la route.
 
M. Boulaajoul a également rappelé que la NARSA, qui est un établissement d’utilité publique, a pour mission notamment d'informer et d'éduquer le public dans le domaine de la sécurité routière.
 
Pour sa part, M. Nabil Belabed a souligné le rôle du tramway dans le quotidien des casablancais et l'importance de respecter le code de la route et de sensibiliser les usagers aux dangers des comportements irresponsables.
 
Il a également mis l'accent sur l'importance de la conjugaison des efforts pour atteindre les objectifs tracés en matière de sensibilisation et de lutte contre les pratiques irresponsables. Dans une déclaration similaire, Philipe Ratto a évoqué la multiplication des actions pour l'amélioration de la sécurité routière au profit du personnel, des professionnels de la route et du grand public.
 
M. Ratto a également rappelé l’importance du respect de la signalisation routière par tous les usagers de la route et a souligné la nécessité d’observer une très grande prudence aux abords des plates-formes du tramway, qui circule sur des voies qui lui sont réservées.
 
Selon un document distribué à la presse, en 2019, le tramway de Casablanca a subi 322 accidents (dont 7 mortels et 47 avec blessés). Malgré cette crise sanitaire, le confinement et le couvre-feu, le tramway de Casablanca a connu en 2020, 175 accidents (dont 2 décès et 29 blessés), qui ont fortement perturbé le trafic du tramway, entraîné des retards pour les voyageurs, causé des dégâts matériels importants et impacté le service rendu aux usagers.
 
Ces accidents sont systématiquement causés par le comportement irresponsable de certains conducteurs, cyclistes ou piétons qui ne respectent pas le code de la route et la signalétique du tramway.
 
Chaque année, ces incivilités coûtent environ 4 millions de dirhams à la ville de Casablanca. Les accidents qu’elles génèrent perturbent l’exploitation du tramway, souvent pendant plusieurs heures en cas de déraillements provoqués par des tiers, privant les Casablancais de la régularité d’un moyen de transport qui accueille chaque jour plus de 125 000 voyageurs, même en cette période de crise sanitaire.

(Avec MAP)