Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Casablanca : Une flopée de nouveaux cas, les hôpitaux sont au complet


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Lundi 24 Août 2020

Alors que la situation semblait se stabiliser, la propagation du Coronavirus se déchaîne de plus belle. Se pose dès lors le souci de la saturation des hôpitaux.



Casablanca : Une flopée de nouveaux cas, les hôpitaux sont au complet
Le royaume a connu ces derniers jours une inquiétante et considérable hausse de nouveaux cas atteints du nouveau Coronavirus. Parmi les villes les plus atteintes, se situe en première ligne la métropole. Cette montée en flèche conduit à une saturation au niveau de la capacité d’accueil dans les hôpitaux. 

De nouvelles maisons de santé instaurées

Afin de remédier au problème de saturation, la polyclinique CNSS Ziraoui est désormais complètement intégrée dans le dispositif de lutte anti-Covid. La décision d’intégrer cette polyclinique dans le dispositif a été prise le dimanche 16 août au cours d’une réunion à la wilaya. 58 lits d’hospitalisation y sont dédiés au Covid-19, ainsi que 17 lits de réanimation.

La polyclinique CNSS n’est pas la seule à avoir été réaménagée. En effet, suite au nombre croissant des décès et des cas critiques d’infection au nouveau Coronavirus dans la région de Casablanca-Settat, les autorités sanitaires ont dû recourir à l’aménagement d’un hôpital de campagne provisoire, dans le but d’accueillir les patients atteints de la Covid-19 et renforcer la capacité litière dans la région, révèle 2m.ma. D’une capacité litière de 40 lits (un service homme avec 20 lits et un service femme avec autant de lits), l’hôpital de campagne de Ben M’sik devrait disposer de tous les équipements médicaux nécessaires, et devra être opérationnel à partir du lundi 24 août, d’après la même source. Aussi, des espaces seront dédiés à l’accueil et la consultation des cas suspects de la Covid-19 et pour les soins des cas positifs. Pour rappel, la ville compte déjà un hôpital. En avril dernier, la Foire Internationale de Casablanca a été transformée en hôpital de campagne, dont la superficie est de 20 000 mètres carrés, pouvant accueillir 700 lits.

Déploiement de l’armée

En raison de la hausse du nombre des foyers épidémiologiques détectés dans la région Casablanca-Settat, il a été nécessaire de recourir au déploiement de l’armée pour faire respecter ces nouvelles mesures et sensibiliser les citoyens à la gravité de la situation épidémique.

En effet, des véhicules blindés et les forces auxiliaires ont été aperçus, la journée du vendredi 21 août, dans certaines zones et boulevards, notamment celui de Brahim Roudani, qui se situe non loin du siège de la Brigade Nationale de Police Judiciaire (BNPJ).

La patrouille poursuivra son cours tout le long du week-end et les chars se déplaceront dans de nombreux quartiers, particulièrement ceux placés en quarantaine

Kenza AZIOUZI