L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Régions

Casablanca / Hay Hassani : Double homicide sous l’effet du ‘’karkoubi’’


Rédigé par Achraf EL OUAD le Mardi 1 Février 2022

Accusé du meurtre de son père et de sa belle-mère, un trentagénaire a été arrêté par les éléments de la Police judiciaire de Casablanca, Préfecture Hay Hassani.



Casablanca / Hay Hassani : Double homicide sous l’effet du ‘’karkoubi’’
L’émotion est grande au quartier Sidi El Khadir et ses habitants sont sous le choc. Un drame a bouleversé les résidents de ce quartier, relevant de la commune Hay Hassani, et ce après qu’un trentagénaire eut horriblement assassiné, à coups de couteau, son père et sa belle-mère, le lundi 31 janvier. Les éléments de la police judiciaire relevant du district de Sûreté de Hay Hassani sont parvenus, le soir du même jour, à arrêter l’auteur de ce double homicide.

Selon les informations préliminaires de la recherche, le suspect, âgé de 36 ans et qui vit tout seul dans un appartement adjacent à la résidence de sa famille dans le quartier El Khadir, a soumis son père de 68 ans à une grave agression physique avec une arme blanche, qui a entraîné sa mort, avant de faire subir à la femme de son père, âgée de 63 ans, les mêmes coups de couteau, lui faisant perdre la vie.

Se déplaçant au domicile des deux victimes, lieu de ce crime, l’officier de police judiciaire a été contraint, par précaution, de dégainer son arme pour neutraliser le danger émanant du suspect qui semblait être dans un état anormal, ce qui a permis son arrestation et la saisie de l’arme blanche utilisée pour commettre ces actes criminels.

Lors de l’examen de l’appartement où a été commis cet horrible meurtre, les officiers de Police judiciaire et les experts en scène de crime ont trouvé des prescriptions et certificats médicaux qui indiquent que le suspect suivait un traitement psychiatrique, depuis 2018, dans un hôpital spécialisé dans les maladies mentales et psychiatriques.

L’auteur présumé de ce double meurtre a fait l’objet d’enquêtes judiciaires sous la supervision du Parquet compétent, et ce afin de révéler toutes les circonstances de cette affaire, ainsi que d’identifier ses véritables motivations derrière cet acte criminel.

Sidi El Khadir… encore une fois

Meurtre à coups de couteau, ce n’est point la première fois au quartier Sidi El Khadir. En fait, il y a 6 ans, plus précisément le samedi 1er octobre, une femme a été tuée par son mari au même quartier. D’après les premiers éléments de l’enquête révélés par la police, il s’agissait de problèmes conjugaux entre les deux époux qui ont abouti au meurtre de la femme à l’aide d’une arme blanche.



Achraf EL OUAD


Karkoubi… et d’autres criminogènes
 
Selon une étude réalisée en 2009 par le psychiatre Khalid Ouqezza, la consommation de karkoubi toucherait 3% de la population marocaine. Des chiffres qui ont vraisemblablement augmenté depuis, affichant ainsi une recrudescence de crimes sous effet de psychotropes. Il y a le touar, venu de Libye, qui fait perdre tout sens de la réalité à celui qui le consomme, le timssah, une version du Krokodil originaire d’Algérie qui entraîne la mort des consommateurs dans les deux ans, et puis la plus dangereuse de toutes, al katila « la tueuse », une version du karkoubi mélangeant psychotropes en gouttes et cannabis et qui entraîne des comportements extrêmement violents chez ceux qui en prennent. Ces psychotropes, consommés à fortes doses, peuvent inciter à commettre des folies, à avoir des réactions très agressives et d’une impulsivité incroyable.
 








🔴 Top News