L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Campagne de vaccination : Que faire des vaccins périmés ?


Rédigé par Malak El Alami le Lundi 26 Septembre 2022



Ph : DR
Ph : DR
La course aux vaccins, parsemée d’embûches, est presque finie ! Après deux ans de concurrence féroce pour l’obtention d’un vaccin mettant fin à la crise sanitaire, plusieurs pays, notamment la Suisse, se retrouvent contraints de détruire les doses de vaccins périmés. Le ministère helvète de la Santé a annoncé, samedi, que 10,3 millions de doses du vaccin Moderna contre la Covid-19 seront détruits pour des raisons de péremption, ajoutant que ce processus coûtera jusqu’à 280 millions de francs suisses (294 millions d’euros), selon le site d’informations « Beobachter ».

Cela est dû en partie au retard dans l’expédition des doses de vaccins, ce qui ne donne pas assez de temps de les utiliser avant la péremption, mais il est question aussi, dans le cas contraire, d’un excédent de doses dont le sort final sera la destruction. Pour sa part, le Maroc détient jusqu’à aujourd’hui une importante réserve de vaccins.

Dr Saïd Afif, président de la Société Marocaine des Sciences Médicales (SMSM) et membre du Comité technique et scientifique de la vaccination, a affirmé dans une déclaration à « L’Opinion » que le Maroc dispose de « 11 millions de doses de Sinopharm et 1 million de doses du vaccin Pfizer », indiquant que « la validité des vaccins est approximativement de deux ans».

Etant donné la situation actuelle, le ministère de la Santé tient compte du rythme de vaccination, à travers sa stratégie d’approvisionnement en vaccins, et ce, en différant certaines de ces livraisons de vaccins à des dates ultérieures pour échapper au risque de l’expiration.

De plus, le ministère, selon les propos du même intervenant, « est doté d’un système de destruction des déchets médicaux». Nous avons contacté le ministère de la Santé pour en savoir davantage sur le nombre de doses de vaccins périmées, mais aucun chiffre concret n’a été avancé. L’automne s’annonce plus difficile, le ministère de la Santé s’apprête dans les prochains jours à lancer une campagne vaccinale contre la grippe saisonnière.

 








🔴 Top News











 
Other