Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Campagne de vaccination : Bientôt le tour des enfants non scolarisés et sans-abri


Rédigé par Siham MDIJI le Lundi 13 Septembre 2021

Après avoir lancé l’opération de vaccination des élèves de 12-17 ans, le Royaume s’apprête à faire vacciner tous les enfants de cette tranche d’âge, notamment les non-scolarisés et les sans-abri. Détails.



Bien qu’il n’ait toujours pas donné son feu vert pour la vaccination anti Covid-19 chez les enfants âgés de 3 à 11 ans, le Comité scientifique et technique a d’ores et déjà donné son aval pour vacciner contre le Sars-CoV-2 les jeunes non scolarisés et ceux sans domicile fixe.

Contacté par nos soins, le Dr Saïd Afif, membre du Comité technique et scientifique de vaccination, a assuré que « tous les enfants, âgés de 12 à 17 ans, recevront les deux vaccins approuvés par le Comité quant à cette catégorie, à savoir Pfizer-Moderna et Sinopharm, comme les autres », ajoutant que « les enfants marocains sont égaux à 100%, y compris devant l’accès aux vaccins ».

Notre interlocuteur a expliqué que ledit Comité a recommandé la généralisation de la vaccination à l’ensemble des mineurs dans le but de les protéger, eux aussi, contre les formes graves de la maladie et ainsi pour faire un pas de plus vers l’atteinte du taux ciblé de l’immunité collective, prévue par le Maroc.

Egalité devant les vaccins

Estimant « satisfaisants » les résultats obtenus à ce jour, Dr Afif a fait savoir que « nous attendons l’achèvement du processus de vaccination des élèves inscrits dans les établissements d’enseignement public et privé, les écoles d’enseignement originel, les Missions étrangères et instituts de formation professionnelle, pour commencer à vacciner tous les enfants appartenant à cette tranche d’âge, sans exception et sans discrimination ».

Il a, dans ce sillage, rappelé que le Maroc a réussi à vacciner plus de 700.000 filles et garçons sur 3 millions dans diverses écoles, soulignant que ce nombre devrait plus que doubler d’ici la fin de ce mois. Concernant les enfants dont l’âge varie entre 3 et 11 ans, Saïd Afif a déclaré que « nous avons discuté de cette question au sein du Comité scientifique et technique, mais nous n’avons émis aucune recommandation concernant cela », soulignant que « nous continuerons à suivre les études menées dans ce cadre ».

Il convient de rappeler que le Maroc a reçu un lot de deux millions de doses du vaccin Sinopharm et 680.000 nouvelles doses de Pfizer, respectivement vendredi et samedi derniers. « L’objectif du Royaume est de diversifier ses sources d’approvisionnement vaccinal à la fois pour accélérer la campagne de vaccination et pour s’assurer un stock suffisant des vaccins anti Covid-19 », a-t-il révélé.

En outre, les autorités sanitaires songent à autoriser la troisième dose pour les personnes vulnérables et le personnel de première ligne. Cette mesure a été approuvée par le Comité scientifique et devrait être officialisée par le département de Khalid Ait Taleb dans les jours qui viennent.
 
Siham MDIJI

 

  


Dans la même rubrique :
< >