L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

CSEFRS: L'IA au service de l'accessibilité pédagogique au Maroc


Rédigé par l'Opinion Mercredi 13 Décembre 2023

Une conférence internationale axée sur l'Intelligence Artificielle (IA) a eu lieu les 12 et 13 décembre, organisée par le Conseil Supérieur de l'Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS) dans le but de faciliter l'accessibilité aux processus d'apprentissage.



CSEFRS: L'IA au service de l'accessibilité pédagogique au Maroc
Le Conseil Supérieur de l'Éducation a joué un rôle clé en organisant un colloque international dédié à l'Intelligence Artificielle (IA), cette initiative vise à redéfinir la manière dont l'éducation est dispensée, avec comme objectif de simplifier la tâche des enseignants et de rendre les processus d'apprentissage plus accessibles.

À l'occasion de cet événement scientifique, le Conseil a apporté sa contribution à l'élaboration d'une stratégie nationale et africaine sur le thème de l'Intelligence Artificielle et de son influence sur l'éducation, en mettant en œuvre l'intelligence collective.

Cette conférence a ouvert de nouvelles perspectives pour optimiser les méthodes pédagogiques, offrant ainsi aux éducateurs des outils et des stratégies destinés à rendre l'enseignement plus efficace et les apprentissages plus accessibles.

Placé sur le thème « L’Intelligence Artificielle : levier de transformation de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique », cet événement a également discuté des défis et opportunités sociaux découlant de ces technologies, et a mis en lumière l'impact de l'IA dans les domaines de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique.  

Le colloque a réuni des experts nationaux et internationaux, des praticiens, des chercheurs, ainsi que des représentants gouvernementaux pour discuter des implications, des opportunités et des défis liés à l'intégration de cette IA dans le secteur éducatif.

Les discussions se sont articulées autour de trois axes majeurs : la compréhension de l'IA, avec des débats sur son évolution, ses applications pratiques, et les tendances émergentes ; les réglementations et éthiques liées à l'IA, incluant des discussions sur la protection de la vie privée, les limites éthiques, la responsabilité en cas d'erreurs, et les principes éthiques de la recherche en IA ; ainsi que l'intégration de l'IA dans l'éducation, avec une exploration des possibilités et des défis liés à son utilisation pour améliorer les processus d'apprentissage et d'enseignement.  

Ils ont également échangé des idées sur son impact potentiel dans le secteur éducatif, visant à simplifier la tâche des enseignants et à faciliter les processus d'apprentissage. L'objectif était de déterminer si l'intelligence artificielle représente une opportunité pour réussir la réforme au Maroc, tout en évaluant ses éventuelles menaces.








🔴 Top News