Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

CJEM : Les Junior-Entreprises tiennent leur congrès


Rédigé par Siham MDIJI le Mercredi 9 Décembre 2020

La Confédération des Junior-Entreprises marocaines (CJEM) organise la troisième édition de son congrès, le 19 décembre, pour débattre des challenges et des opportunités de l’entrepreneuriat à l’ère de la digitalisation.



Sous le thème «Crise Covid: JuniorSolution», la CJEM organisera son événement phare de l’année à Casablanca, au Sofitel Tour Blanche à Casablanca, pour le volet présentiel, et à travers la plateforme digitale de son partenaire Atelier Vita, pour le volet digital. Pour cette édition la CJEM souligne, dans un communiqué, qu’elle s’adapte aux normes sanitaires induites par la crise Covid-19 et a choisi en matière d’organisation «un congrès hybride» pour accueillir une plus large audience. Cette manifestation, axée sur «la digitalisation et l’entrepreneuriat, entre challenges et opportunités» est un carrefour de networking et d’opportunité pour côtoyer les partenaires de la CJEM et les différents acteurs de la scène entrepreneuriale nationale et internationale. 

«Booster l’esprit entrepreneurial»
Durant 12 semaines d’innovation et de créativité, «13 Junior-Entreprises marocaines prendront part à une compétition ayant pour but à la fois de booster l’esprit d’entrepreneuriat et de répondre aux défis du développement durable et inclusif qui se pose aujourd’hui. Celle-ci, intitulée «Junior Solution», sera constituée de quatre équipes qui devront créer des projets qui répondent à l’une des problématiques liées à la crise du Covid-19 dans différents secteurs, à savoir la santé, le tourisme, l’éducation,… avec objectif de raviver ces derniers», a déclaré Zineb Razmi, présidente du bureau exécutif de la CJEM. 

«L’équipe gagnante remportera un Prix donné de la part de notre partenaire Casablanca Events et Animation à hauteur de 10.000 MAD pour financer le lancement réel du projet, ce qui permet de switcher de la dimension de la Junior-Entreprise vers celle de l’entreprise en bonne et due forme», a-t-elle poursuivi. 

Une agglomération numérique de PME, TPE et de Startups
Aussi, l’agglomération numérique de presque 50 PME, TPE et Startups marocaines sera au menu dans des espaces d’exposition principalement en ligne. Selon Mme. Razmi, «c’est une opportunité de réunir les juniors entrepreneurs et leur permettre de rencontrer ces dernières, et ce, en vue de créer une vraie synergie entre eux pour les initier et les convaincre à oser davantage dans le domaine de l’entrepreneuriat».

Partage d’expériences
Toujours dans cet esprit, et afin de favoriser la culture de l’entrepreneuriat, la CJEM a programmé l’activité «CJEM Expertise», une session de partage de «Success Stories» des experts de l’écosystème entrepreneurial marocain, sous le thème «Entreprendre à l’ère digitale». Créer ce point de repère annuel accueillant plus de 1500 personnes témoigne de la force du mouvement et de sa volonté de faire avancer la jeunesse marocaine généralement, et la communauté des Junior-Entreprises particulièrement. Cet événement est soutenu par INTELCIA, la Caisse centrale de garantie (CCG), l’ASMEX, et Casa-Events et animations.

Un mouvement étudiant diversifié

Né depuis 1967 en France au sein d’une des grandes écoles de commerce françaises, les Junior-Entreprises constituent des cabinets conseil juniors au sein de grandes écoles d’ingénieurs et de commerce, ou plus généralement dans des établissements de l’enseignement supérieur. Une association basée sur le modèle d’un cabinet conseil réalisant des missions et des projets rémunérés pour le compte de sociétés de taille et de secteurs différents. Ainsi, les étudiants développent leur esprit entrepreneurial et sortent du cadre monotone des salles de cours pour concrétiser leurs connaissances aussi nombreuses que variées. Autrement dit, c’est une occasion qui leur permet de se lancer dans une aventure 100% entrepreneuriale en les initiant à entreprends tout en étant toujours sur les bonds de l’école.