Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CHAN : Le Maroc pulvérise la Zambie (3-1) et passe en demi-finale !


Rédigé par A. KITABRI le Dimanche 31 Janvier 2021



Une formation prometteuse sur le papier avec Hafidi dès le début. Elle l'a confirmé sur le terrain. 
 
Un premier quart d'heure de rêve !
 
-Trois passes:  El Kaâbi vers Hafidi puis une infiltration, passe à Rahimi d'un tir bien placé au fond des filets. Un scénario de rêve : marquer le premier but dès la première minute.
-7e minute : un corner, Bamaâmar, à la réception, a placé le ballon dans la cage vide, profitant d'une mauvaise sortie du gardien. Une belle entame, rassurante pour les Marocains. Une entame catastrophique et déstabilisante pour les Zambiens.
 
2ème décision corrigée par la VAR
 
-19ème minute: une agression caractérisée contre le genou de Hafid. La VAR a permis de corriger une décision prise. L'auteur de l'agression sanctionné par le rouge au lieu du jaune. Heureusement, Hafidi a eu plus de peur que de mal. Il a évité une blessure qui aurait pu être très grave.
 
El Kaâbi producteur et réalisateur du pénalty
 
37e minute : un pénalty légitime et juste, El Kaâbi à l'origine et à la transformation, et voilà le 3ème but qui a déconcerté les Zambiens et les a mis à genoux.
 
Le caviar de Rahimi à El Kaâbi
 
41e minute: une infiltration de Rahimi du côté droit, un centre, une déviation de la tête, le ballon a rasé le poteau gauche.
 
Les Zambiens out
 
3 buts contre, un but dès la première minute, une expulsion, un rythme élevé, devant un adversaire dominant et dominateur, perdant la possession du ballon, perdant la maîtrise du milieu, tous ces éléments ont déconcerté les Zambiens les rendant agressifs et brouillons. Ils ont terminé la première mi-temps dépités, déçus, perdus et complètement dépassés.
 
Une deuxième mi-temps tactique avec beaucoup de déchets
 
Les Marocains devaient aborder la seconde mi-temps de façon intelligente : poursuivre la pression, en profiter, sans avertissement ni blessure.
Effectivement, ils ont repris la maîtrise du jeu et la possession du ballon multipliant les échanges courts mais sans danger. Il a fallu attendre la 57e minute pour voir la première action de Rahimi déviée en corner par le gardien.
 
Une baisse de rythme et de qualité !
 
Les Marocains avaient pour consignes de gérer l'avance et de jouer à l'économie. Le rythme a baissé.  Le jeu a perdu de son intensité. Il y avait moins d'opportunités. Les rares occasions n'ont pas été exploitées et souvent mal exploitées pour excès d'individualisme et de dribbles inutiles.
 
Le cadeau de Namsaoui aux Zambiens
 
Les Zambiens déboussolés et en infériorité numérique n'arrivaient pas à percer et perdaient le ballon avant d'arriver à la surface.  Une erreur défensive marocaine (Namsaoui) leur a offert le premier but à la 80ème minute.
 
Une fin de match compliquée
 
Une fin de match compliquée : des erreurs de transmission, pertes de ballon … une fin mal gérée. Dès la fin de la première mi-temps, les Marocains avaient l'esprit ailleurs : En demi-finale face aux Camerounais, ce mercredi prochain à 20h !
 
Une demi-finale qui vaut une finale

Mercredi, l'équipe nationale affrontera le Cameroun chez lui, devant son public avec l'avantage d'être le pays hôte. Ce sera difficile mais pas impossible. Les Lions de l’Atlas ont les moyens de passer en finale. A signaler que les Marocains, pour des raisons sanitaires et de sécurité, resteront dans la même ville (Douala) et le même hôtel et ils se déplaceront par autocar à Limbé le jour du match.
 
Bamaâmar désigné meilleur joueur du match
 
Il a été buteur, récupérateur, organisateur et relanceur. Bamaâmar était l'un des hommes forts du match.