Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CHAN 2020 / Maroc-Mali (2-0) : Les Lions, en Champions, sur le toit de l’Afrique!


Rédigé par A.KITABRI le Lundi 8 Février 2021



Des félicitations Royales aux champions d’Afrique !
 
-Les Champions ont été honorés. Ils ont reçu les félicitations Royales juste après leur sacre. Houcine Ammouta avait le sourire des grands jours en annonçant la nouvelle. C’est la consécration suprême. Les félicitations royales donnent une autre dimension à l’exploit du Onze national.
 
 Un doublé historique !
 
-Déjà tenant du titre, il entre dans l’Histoire du football africain en devenant la première nation africaine à remporter deux trophées consécutifs dans  le Championnat d’Afrique des Nations.
 
 
Les states de l’avant-finale !
 
-La finale du CHAN 2020 annonçait  statiquement un choc entre des extrêmes.
Les Lions de l’Atlas cherchaient un deuxième titre consécutif dans la compétition, les Aigles un tout premier sacre.
-Après un début de tournoi poussif (1 victoire et 1 nul vierge, 1 seul but inscrit, sur penalty, en deux rencontres), l’équipe nationale a entamé sa montée en puissance contre l’Ouganda, battu (5-2) et l’a poursuivie depuis, en écartant sans difficulté la Zambie (3-1) puis le Cameroun (4-0) lors des tours à élimination directe. Avec 12 buts lors des trois derniers matchs, dont 5 pour le seul Rahimi, elle est de loin la plus prolifique de cette édition.
En face, le Mali, qualifié à deux reprises aux tirs au but (10 tentés, 10 marqués, 100% de réussite) après des matchs nuls et vierges de 120 minutes en plein après-midi. Avec un seul but encaissé en cinq matchs. Pour les buts, c’est une autre histoire : trois malheureuses réalisations, une par match du premier tour, et c’est tout. Le Mali restait sur 319 minutes de jeu sans but avant la finale. La balance penchait donc nettement en faveur du Maroc.
 
Une première mi-temps compliquée et agressive !
 
-Une première mi-temps intéressante pour les Maliens, compliquée pour les Marocains. Les Aigles ont mieux fait que résister face aux Lions. Bien organisés, vifs, réactifs et très engagés physiquement avec des lignes compactes et mobiles, ils ont gêné les Marocains, les empêchant de dérouler leur jeu. Au fil des minutes ils ont gagné en confiance et se sont montres tres harceleurs des la ligne médianes telle cette action de  Koné, lancé en profondeur,  qui butait sur Zniti sorti vainqueur du duel.
-Leur agressivité malienne, à la limite de la régularité, a fini par agacer et énerver les Marocains perdant ainsi leur lucidité et du coup leur fluidité et leur précision. Mais cela n’empêchait pas les Lions de l’Atlas  de se procurer les premières occasions. D’abord par El Kaâbi, qui manquait le cadre de la tête, puis sur un puissant coup franc direct de Rahimi repoussé par Diarra.
 
 
Les Marocains plus réalistes en deuxième mi-temps !
 
-En deuxième mi-temps, l'expérience des Marocains a prévalu face à la fougue des Maliens. Ils ont montré un peu plus de mordant. La riposte malienne n’a pas tardé. Sur coup franc, Kanouté a eu une énorme occasion, mais sa tête a filé juste à côté du poteau ! Le match s’est animé. ! Les Lions ont ensuite réclamé un penalty après un tacle de Samake sur Rahimi, superbement lancé par Hafidi dans la surface. Après plusieurs minutes d’échanges avec la VAR, l’arbitre kényan Peter Waweru a décidé de ne pas siffler. Les Maliens s’en sont bien sortis tant l’intervention semblait litigieuse.
 -Quelques minutes après, Koné a eu la balle de match au bout du pied, mais Zniti, décisif, a remporté son  deuxième duel de la soirée. Dans la foulée, sur un corner de Namsaoui, Bouftini a devancé les défenseurs et a placé une tête imparable ouvrant le score (0-1, 69e). Dix minutes après, bénéficiant d’une remise involontaire de Bamaâmar, El Kaâbi a scellé le match d’une tête plongeante (0-2, 79e). Une belle revanche pour le capitaine marocain, manquant de réussite sur ce tournoi et jusque-là buteur seulement sur deux penalties.
 
Le Maroc Champion d’Afrique !
 
-Le Maroc est parvenu à garder son avantage pour sortir vainqueur et champion de la sixième édition du CHAN. Un titre mérité tellement le Maroc était meilleur collectivement et individuellement.