L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

CGEM : signature de quatre conventions phares


Rédigé par Yassine Elalami Lundi 17 Juillet 2023

Ce lundi, au siège de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), s'est tenu un séminaire intitulé « La formation professionnelle privée : Feuille de route et contribution à la mise en œuvre du Nouveau Modèle de Développement ».



L'événement a rassemblé de nombreux intervenants de haut niveau, dont Younes Sekkouri, ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences, le Président de la Fédération de l’Enseignement supérieur, le Secrétaire général du département de la Formation professionnelle, le Directeur général de l'ANAPEC, ainsi que d'autres personnalités.

Au cours du séminaire, les intervenants ont engagé des débats approfondis sur différentes questions liées à la contribution du secteur privé à la mise en œuvre du Nouveau Modèle de Développement. Ils ont abordé des sujets tels que l'importance de la formation professionnelle privée dans la création d'emplois, l'adaptation des programmes de formation aux besoins du marché du travail, le renforcement de la collaboration entre les entreprises et les établissements de formation, ainsi que les mécanismes pour encourager les investissements dans le secteur de la formation professionnelle privée.

A cette occasion, le président de la CGEM a affirmé que « le secteur de l’enseignement privé en général a démontré sa capacité à accompagner et à développer une offre de formation en phase avec les exigences et les attentes de l'État et des familles. Il se positionne aujourd’hui comme un partenaire clé des pouvoirs publics pour la réussite de la réforme de la formation et une force de proposition et d’action ».

Par ailleurs, a-t-il expliqué, « la formation professionnelle privée crée près de 17.500 emplois directs, mobilise 1 milliard de dirhams d’investissement par an pour 88.000 stagiaires annuels, 160.000 places pédagogiques et 70% d’embauche dans plus de 100 filières-métiers ».

En marge de cet événement, plusieurs conventions ont été signées pour renforcer la coopération et la collaboration dans le domaine de l'éducation. Une convention a été signée entre la Fédération de l'enseignement privé (FEP) relevant de la CGEM et l'ANAPEC (Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences), dans le but de favoriser l'adéquation entre les compétences des apprenants et les besoins du marché du travail.

Une autre convention a été conclue entre la FEP, la Fondation marocaine de l'éducation et la FMEP (Fédération Marocaine de l'Enseignement Professionnel privé), afin de promouvoir l'excellence éducative et de renforcer les synergies entre les acteurs du secteur de l'éducation.

Également, une convention a été signée entre la FEP et l'association Al-Jisr, dans le but de renforcer la coopération dans le domaine de l'éducation et de faciliter l'accès à une formation de qualité pour tous les élèves marocains.

Enfin, une convention a été établie entre la FEP, la FMEP et la Fédération marocaine royale des échecs, avec pour objectif de promouvoir la pratique du jeu d'échecs dans les établissements scolaires privés et de stimuler le développement des capacités cognitives et intellectuelles des élèves.








🔴 Top News