Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CAN U20 / Le Maroc se qualifie et s'offre un cadeau empoisonné : la Tunisie !


Rédigé par A. KITABRI le Lundi 22 Février 2021



Une excellente demi-heure marocaine puis une baisse de régime au fil des minutes… Surpris et déboussolés au début, les Tanzaniens se sont progressivement repris. Le résultat n'a pas reflété la réalité sur le terrain. Les Tanzaniens ont perdu mais n'ont pas démérité.
 
3 buts en 15 minutes
 
- 3e minute : Moubarik a bien lancé le match en transformant le penalty accordé à l’équipe nationale par l’arbitre rwandais après la charge irrégulière sur Amine Essahel à l’intérieur de la surface de réparation (1-0).
-7e minute : Essahel a marqué le 2e but suite d’une remise précise de Taoufik Ben Taib (2-0).
-13e minute : Ayoub Mouloua, récupérant le ballon près de la ligne médiane, a filé balle au pied, s’est retrouvé face au gardien et a placé le ballon au fond des filets
 
L'arbitre et Bellaârouche en vedettes
 
Un scénario de rêve pour son 3ème match : mener par 3 à 0 après 15 minutes de jeu.
-24e minute : l'arbitre a oublié de siffler un pénalty flagrant après le fauchage d’Essahel.
-28e Bellaârouche sauveur après une excellente détente alors que le ballon se dirigeait vers les poteaux.
 
Recul marocain, avancée tanzanienne
 
-Les Juniors marocains ont maîtrisé le jeu : organisation, récupération, relance et progression jusqu'à la 35e minute. Est-ce par consigne ou involontairement ?
- L’équipe nationale a cédé le terrain à son adversaire. Les joueurs marocains ont reculé, libérant ainsi des espaces. Les Tanzaniens en ont profité pour jouer haut et faire avancer leurs 3 lignes. Mais sans effet jusqu'à la pause.
 
Les Tanzaniens meilleurs en deuxième mi-temps
 
Les Tanzaniens sont restés sur leur relance. Ils n'étaient nullement impactés par le résultat. Ils croyaient à leur chance et ont bousculé les Marocains. Ils ont été les premiers sur le ballon. Ils poussaient et jouaient dans la partie marocaine du terrain. Ils jouaient haut et se sont créés une série d'occasions offrant à Bellaârouche l'occasion de s'illustrer.
 
Les Marocains : carence offensive mais générosité défensive !
 
 Les Marocains défendaient et jouaient les contres mais avec beaucoup de déchets. Bien que la défense tanzanienne jouait à découvert, l'unique occasion marocaine était à la 90e minute.
 
Le Maroc croisera le fer en quart de finaler avec la Tunisie.