Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CAN 2021 / Sénégal-Guinée (0-0) : Le ‘’Silly national’’ et les ‘’Lions de la Téranga’’ dos à dos !


Rédigé par A.KITABRI le Vendredi 14 Janvier 2022



La première mi-temps, guinéenne
 
Les Sénégalais  avaient du mal à exister et à trouver des solutions. Ils étaient peu inspirés, moins tranchants et généreux que leurs adversaires plus percutants, plus mordants et plus collectifs.
Les qualités des Sénégalais étaient restées sur le papier. La transition et la percussion leur ont manqué à cause des écarts entre les 3 lignes. Les qualités étaient plutôt guinéennes. 
Un seul tir cadré guinéen en première mi-temps suite à un contre mené par Naby Keita. Le gardien sénégalais 
Deng a eu le dernier mot. C'était l'unique grosse occasion de la première mi-temps. 
La confrontation à distance entre Keita et Mané était à l'avantage du premier plus présent et plus productif. 
 
La deuxième sénégalaise
 
Dès le retour de la pause, les Sénégalais ont mis plus de  pression parvenant à mettre les Guinéens en difficulté  suite à quatre opportunités successives sur trois balles arrêtées  et une attaque placée. La meilleure possibilité était réalisée par Boun Assar qui a raté la finition sur une remise de Mané à la 68ème minute.
Les Lions, devenus plus remuants et plus insistants  offensivement, ont pris le jeu à leur compte. Les Guinéens subissaient dans leur moitié du terrain. Mais toujours sans but.
Durant les 10 dernières minutes le rythme et l'intensité ont baissé, les fautes et les déchets se sont accentués. Seul un exploit individuel ou une balle arrêtée pouvaient faire la différence. Cela n'a pas été le cas. Le score n'a pas évolué jusqu'au  sifflet final (0-0).
 
Zéro but au sifflet final et Naby Keita "Homme du match !
 
Une partie décevante entre deux équipes attendues pour proposer mieux. Seul l'arbitrage et Naby Keita ont tiré leurs épingles du jeu. Keita ‘’Homme du match’’, il n’y avait rien à dire. Quant à Mané, bien qu’esseulé, il a provoqué deux fautes, était le dernier passeur sur deux occasions nettes non concrétisées  et réussi 6 duels sur 13.