Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CAN 2021 / Maroc-Comores (2-0) : Halilhodzic : « C’était un match bizarre ! Je ne suis pas satisfait ! »


Rédigé par A.KITABRI le Vendredi 14 Janvier 2022



Les Marocains dominateurs mais pas opportunistes
 
Les Marocains étaient sérieux dès le début. Les Comoriens qui n'avaient rien à perdre n'étaient nullement impressionnés et osaient bousculer l’adversaire dans leur moitié du terrain. Sur l'ensemble de la première mi-temps, les Lions ont maîtrisé leur adversaire, se sont créées des opportunités innombrables  qu'ils n'ont pas concrétisées pour se mettre à l'abri. Ils ont produit un football plus offensif, réussissant les transitions et manquant la finalisation. 19 tirs pour seulement deux buts !?
 
 Amallah en ouverture 
 
Sur la première opportunité, à la 16ème minute,  Amallah a libéré les siens sur un cafouillage produit par un centre rentrant de Hakimi et une remise de Tissoudali.  Amallah, très lucide, a récupéré le ballon, avancé en profondeur, fixé son vis-à-vis, trouvé le cadre  d'un puissant tir (1-0).
 
 Les Comoriens au football propre avec un grand gardien désigné ‘’Homme du match’’ 
 
Malgré le but encaissé, les Comoriens restaient regroupés et ne s'exposaient pas recourant aux contres. Ils jouaient un football propre et faisaient confiance à un gardien très décisif : Ben Boana qui a sorti un grand match. A lui seul, il a fait un festival ! Il a écœuré les Marocains, joueurs, staffs et supporters.
 
Les occases de la première mi-temps 
 
A la 36ème minute, la grosse opportunité d'Aguerd. Le ballon de sa déviation, sur corner, a  été renvoyé par la transversale puis intercepté par le gardien avec beaucoup de réussite sur la ligne.
A la 38’, une autre d'El Kaâbi était sur le point d'aboutir  sans l'anticipation d'un défenseur comorien privant le Marocain de conclure sa touche. 
A la 44', une mésentente entre El Kaâbi  et Tissoudali a privé le Maroc de regagner les vestiaires avec 2 à 0.
 
 Maîtrise marocaine dans les transitions 
 
En première mi-temps, le Maroc a maîtrisé son sujet, n'a pas fait un grand match ; mais a fait preuve d'inefficacité, d'imprécisions ratant plusieurs opportunités pour se mettre à l'abri.

Un problème de finition 
 
Les 10 premières minutes étaient exclusivement marocaines, malheureusement sans but malgré la suite des occasions. Boufal, Amallah, El Kaâbi et Tissoudali ont manqué de réussite et surtout de précision sur la touche finale. Les Marocains, malgré la domination, n'étaient pas à l'abri d'un possible retour des Comoriens. 
 
Une fin du match stressante 
 
Fajr, Aboukhlal et En-Nesyri ont intégré le jeu à la 65' avec le même scénario. Malgré la domination et la possession, malgré les opportunités, les Lions échouaient à éteindre définitivement les ardeurs comoriennes. C'était le cas sur le tir non cadré Amallah à la 72' et coup franc de Hakimi à la 75' et surtout sur le penalty raté par En-Nesyri.
Les Comoriens se sont lancés à l'assaut du but marocain mettant tout un peuple en détresse et stress jusqu’au but d’Aboukhlal à la 88’ validé à la 90ème minute après le recours à la VAR.