Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

CAN 2021 / Burkina Faso-Cap Vert (1-0): Les Etalons frappent les Requins Bleus !


Rédigé par A.KITABRI le Jeudi 13 Janvier 2022



Des tenues à confusion!
 
Une première remarque à faire : La tenue du gardien burkinabé Hervé Koffi et celle des Capverdiens étaient sombres ce qui prêtait à confusion. L'arbitre égyptien, Amine Omar, n’a rien signalé. Cela aurait même dû être relevé lors de la réunion technique. 
 
Un avantage burkinabé logique en première mi-temps (1-0)
 
Le Cap Vert a entamé le match avec 3 points à son compteur.  Le Burkina avait 0 point. Le jeu capverdien était direct, le Burkinabé, plutôt, construit. Une légère domination burkinabé  concrétisée par le but marqué à la 39ème minute. 
Les joueurs des 2 équipes étaient plus techniques que physiques. 
A la 12ème minute une superbe frappe cadrée  du  Burkinabè Tapsoba sur balle arrêtée, a été difficilement  repoussée par le gardien capverdien. Santos a répondu à la 18ème minute, également, sur balle arrêtée. Le gardien burkinabé, Koffi, décisif, était à la réception. 
A partir de la 25ème minute, l'animation s'est intensifiée, la domination burkinabé également avec des transitions fluides sur passes courtes dans les intervalles.  
A la 29ème minute, la première grosse opportunité capverdienne sur une frappe croisée de Monteiro au point du penalty mais le ballon a été dévié en corner par Koffi, excellent durant toute la partie. 
A la 39ème minute, les Burkinabè ont marqué par Hassane Bandé qui a propulsé le ballon, de la poitrine, vers les filets sur un centre  magnifique, bien fouetté, venant du flanc droit. C'était logique au regard de leur prestation (1-0).
Les Requins Bleus et les Etalons ont livré une première mi-temps intéressante et agréable à suivre. Le résultat était logique. 
 
Une deuxième mi-temps moins tranchante
 
La seconde période a été un peu décousue. Etalons et Requins ont laissé leur tonicité, leur explosivité et leur vitesse dans les vestiaires. Ils avaient du mal à construire et aller jusqu'au bout. Il y  avait moins de jeu et trop de sifflets de l'arbitre, 3 grosses opportunités capverdiennes sans succès et 3 parades réussies de Koffi.
Les Requins Bleus poussaient à la recherche de l'égalisation. Du coup, ils se découvraient défensivement. Les Etalons jouaient la prudence et la sécurité. Le ballon changeait de camp sans précision ni efficacité. Les Capverdiens jouaient haut, les Berkanais bas avec des contres. On faisait appel à la force plus qu'à la technique. Le score n'a pas évolué malgré les cartouches des dernières minutes.
Les Burkinabé reviennent au niveau des Requins avec un total de 3 points. Ils affrontent lors de la dernière journée l'Éthiopie. Les Requins jouent face aux Lions Indomptables.