Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Bucarest et Rabat coordonnent pour le transit des Marocains d'Ukraine par le territoire roumain


Rédigé par Kawtar Chaat le Mercredi 2 Mars 2022

Afin de garantir le retour des citoyens marocains en provenance d'Ukraine au Royaume dans les meilleurs délais, le Maroc et la Roumanie sont convenus, mercredi, de poursuivre la coordination opérationnelle de l'accueil sécurisé sur le territoire roumain de ces ressortissants.



Cette coopération a été annoncée lors d’un entretien téléphonique entre le ministre des Affaires étrangères de Roumanie, Bogdan Aurescu, et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, indique un communiqué du ministère roumain des Affaires étrangères.

En outre, il a mis en avant les mesures prises par son pays pour la bonne gestion des flux de personnes en provenance des frontières, en plus de la dynamique enregistrée ces derniers jours.

De son côté, Bourita a exprimé son appréciation particulière pour la manière opérationnelle et efficace avec laquelle les autorités roumaines gèrent tous les problèmes générés par le flux de personnes en provenance de la frontière roumaine, dans le contexte de la crise en Ukraine, soulignant le soutien apporté par la Roumanie pour faciliter l'évacuation en toute sécurité des citoyens marocains d'Ukraine.

« Depuis le début de la crise et jusqu'à présent, plus de 1.700 citoyens marocains ont bénéficié du soutien des autorités roumaines, à la frontière roumano-ukrainienne », précise le communiqué.

Mettant l'accent sur les excellentes relations traditionnelles entre les deux pays, dans le cadre de l'anniversaire en 2022 des 60 ans de relations diplomatiques, les deux ministres ont réitéré leur volonté d'approfondir le dialogue politique, à tous les niveaux, et de développer la coopération sur tous les plans.

Le communiqué conclut que les deux parties sont également convenues d'effectuer une visite bilatérale à Bucarest ou à Rabat dès que le contexte international le permettra.