Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro D2 / OCK-CAK (2-2) : Les Phosphatiers peinent à se démarquer


Rédigé par ELAZHAR le Dimanche 6 Juin 2021



Désormais, Abdelaziz Kerkach et ses hommes continuent de souffrir le martyr pour pouvoir se démarquer du lot afin de rassurer ses supporters d’un éventuel retour chez l’élite nationale, retour qui ne cesse de ranimer les souhaits de toute Khouribga.
 
L’OCK n’arrive pas à convaincre !
 
En effet, et à seulement 5 journées de la fin du championnat, l’Olympique Club de Khouribga clapote dans le doute et n’arrive toujours pas à convaincre aussi bien dans le jeu qu’il développe que dans le mental collectif qui devrait inspirer confiance.
Kerkach déploie tout son savoir et toute son expérience pour former une ossature capable de braver les aléas du championnat, mais malheureusement et à chaque fois, les résultats ne concrétisent pas les efforts déployés par comité et staff technique.
En 25 matches, l’OCK a glané 43 points pour n’en avoir gagné que 11 et pour avoir concédé 10 nuls dont la majorité à domicile et a perdu 4 matches. Le club phosphatier est donc 2ème au classement général derrière un Chabab Riadi Salmi qui le surclasse avec 47 points et un Olympique Dcheira qui poursuit l’OCK à un point.
 
 
Le CAK a failli empocher les 3 points
L’OCK, au titre de la 25ème journée, avait la possibilité devant le club khénifri de gagner 3 points fort bien précieux, mais Khalid Boudraâ, le coach du CAK, n’était pas de cet avis et il avait même mené au score par 2 à zéro par Fofana et El Magri jusqu’à la 82ème minute de jeu où Oggadi de la tête et la VAR qui offrit un penalty réalisé par Amaanane réussirent à égaliser après avoir souffert durant toute la partie. Tout le monde a soufflé au coup de sifflet final de Tamsamani tellement les Zayanis démontrèrent qu’ils méritaient mieux que ce classement du bas de tableau.
Encore un nul à domicile qui a fait mal aux cœurs des supporters khouribguis car leur club a tous les moyens aussi bien humains que matériels pour revenir à la division d’excellence, mais à ce jour, ils sont loin de convaincre ou d’insuffler cette bouffée d’oxygène qui dissipe le doute et ranime la confiance.
L’OCK qui sortira chez le KAC, le RAC et la JSS et qui recevra à domicile la CIBG et l’IZK pour ces 5 matches qui restent à jouer, n’aura plus droit à l’erreur s’il veut marquer les annales du football local et du club phosphatier qui n’en a que pour deux ans pour fêter son centième anniversaire…