Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro / D2 « Inwi » : La 10ème journée marquée par des nuls


Rédigé par M. AAKARMI le Mardi 16 Février 2021

Le KAC stoppé dans son élan, l’IZK en chute, le WST, l’ASS et le SM décevants, l’UTS en verve !



Botola Pro / D2 « Inwi » : La 10ème journée marquée par des nuls
On s’attendait à ce que tous les clubs gharbaouis tirent profit de cette journée exceptionnelle mais ce sont des résultats frustrants et décevants qui se sont dessinés à la fin des rencontres seule la formation de l’UTS a fait l’exception en battant le leader. Cette journée aura donc été mal gérée par certains clubs qui ont raté une belle occasion de talonner de près le leader tombé à Touarga.

Ni vainqueur ni vaincu dans le derby de Bouregreg

En effet, le derby régional tant attendu ASS-SM n’a pas tenu ses promesses au niveau du résultat frustrant pour les deux clubs qui nourrissaient de grands espoirs de talonner de près le leader à travers une victoire. Le nul (0-0) est du goût d’une défaite surtout pour les Slaouis qui étaient les plus impliqués en évoluant à domicile. Les Stadistes ont aussi perdu une grande aubaine d’améliorer leur position tant que l’écart les séparant du leader était réduit. Dans tous les cas, les deux clubs ont été les grands perdants de cette journée. 

Le grand mérite revient aux Tourouguis qui ont pu battre, grâce à leur grande ambition, le leader sur un score très serré (3-2) au terme d’une rencontre très ouverte.

C’est une victoire d’une grande importance sur le mental des joueurs pour la suite de la compétition. Battre le leader provoque toujours un grand déclic qui est d’une grande force mentale dans la dynamique du groupe.

L’IZK continue de manger son pain noir et cette défaite face au RBM à Beni Mellal (1-0) pourrait être porteuse de grands changements au fil des matches car les responsables ne doivent pas assister, en spectateurs neutres, au naufrage du club qui chute d’une journée à l’autre.

En perdant face au RBM, l’IZK se retrouve déjà à quatre points d’écart du leader et risque de descendre vers le bas du tableau lors des rencontres à venir si les dirigeants ne tirent pas des leçons qui s’imposent des déboires enregistrés. Cependant, on est convaincu que l’IZK a tous les atouts de se ressaisir. 

Wydad de Témara, d’une déception à l’autre

Le WST est toujours sous la menace d’une relégation qui l’attend au tournant et après ce nul (0-0) face au WAF, les choses se compliquent davantage pour le club qui va d’une déception à l’autre. 

C’est le staff technique qui est au pied du mur et c’est dommage pour cette équipe qui avait, dans un passé récent, raté à deux reprises la montée chez les grands. Le WST a besoin d’un grand déclic pour espérer retrouver ses bases et c’est le rôle des responsables de l’assurer sinon la casse continuera ! 

Le KAC stoppé dans son élan
 
Après trois victoires, le KAC est stoppé dans son élan par la JSS qui s’est rendue à Kénitra pour défendre son acquis et rester dans la course à la montée. Ce nul (1-1) est venu à temps pour que le staff technique sache que rien n’est encore gagné face aux adversaires qui luttent pour divers objectifs. Mené au score dès la 22ème minute, le KAC n’est arrivé à sauver la face que grâce à un pénalty transformé par Baltam (57ème mn). Lors de cette rencontre, l’entraîneur Yaïch a eu du mal à pousser les joueurs à revenir dans le match même après l’égalisation. Victime d’une tactique peu adéquate aux besoins du club, le KAC a failli sombrer à domicile face à une formation salmie très entreprenante sous la houlette de son entraîneur El Himer. Certes, l’écart est de trois points seulement de leader mais la suite du championnat ne semble pas clémente pour les Kénitréens.

  


Dans la même rubrique :
< >