Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro D1 / OCK-DHJ (2-2): Les Phosphatiers ont encore raté le coche


Rédigé par ELAZHAR le Dimanche 3 Octobre 2021



L’Olympique Club de Khouribga, certes, a réalisé un retour sans appel à la Botola Pro 1, mais ce retour chez l’élite nationale ne semble pas très rassurant dans la mesure où le club phosphatier n’a réussi à glaner que cinq points en cinq matchs avec une seule victoire à domicile devant l’IRT.
C’est donc peu et Karkach œuvre pour sortir du doute qui risque de pénétrer les composantes du club en parallèle à une véritable zizanie qui sévit au sein des membres du comité directeur et des adhérents puisqu’à ce jour, l’OCK n’a toujours pas de président alors que la démission du docteur Nizar Soukani a été remise au comité juste après l’annonce du retour du club à la division supérieure c'est-à-dire avant même les débuts de la nouvelle saison. On attend, donc, le 4 octobre pour voir ce dont accoucherait cette fameuse assemblée générale extraordinaire qui a été reportée à deux reprises pour des raisons fort bien ambigües.
Devant le Difaâ Hassani Jadidi d’Abdelhak Benchikha, Abdelaziz Karkach ne voulait en aucun cas rater cette opportunité à domicile pour réaliser une deuxième victoire qui aurait indéniablement un important impact sur le moral des troupes, mais le DHJ venait d’entamer la saison sur une belle note dont 3 victoires et un nul en 4 matchs et Zakaria Hadraf et ses coéquipiers s’avérèrent effectivement de rudes adversaires pour leurs homologues khouribguis.
 Ainsi, dès que Karim Sabri, l’arbitre du match, donna donc le coup d’envoi, ce furent les visiteurs qui se montrèrent plus menaçants malgré la vigilance du capitaine Youssef Oggadi et du gardien Mohamed Akid.
En effet, et juste à la 12ème minute, Zakaria Hadraf hérita d’une balle qui botta la transversale, contrôla la balle, fixa un défenseur et ouvrit le score à la joie de son banc de touche. La réaction des phosphatiers ne se fit pas attendre et le but de l’égalisation advint à la 16ème minute sur un corner et une tête de Nasreddine Zaâlani l’algérien venu de la Chabiba de Constantinople. Ce but d’égalisation donna plus de confiance aux Khouribguis, mais, chose incroyable, ils se font subtiliser facilement les balles par leurs adversaires qui étaient toujours les premiers sur les balles et qui remportaient farouchement la majorité des duels.
Après la pause, les Khouribguis parurent super motivés et réellement animés par une ferme volonté de remporter ce match et effectivement à la 54ème minute et sur un contre très rapide, le Bostwanais Kabelo Seakanyeng, excellemment servi par Tunisang Orebonye, marqua en deux temps le deuxième but de l’OCK. Il fallait donc consolider sa ligne défensive pour préserver cette précieuse victoire et Karkache opéra quelques changements dont le plus surprenant fut le remplacement du buteur de l’équipe Kabelo, mais Benchikha et ses hommes n’étaient pas venus à Khouribga pour perdre.
Le club phosphatier rata encore une fois le coche bien que ses joueurs aient sorti un grand match surtout en matière de combativité et de cohésion. De plus, on nota beaucoup d’amélioration quant à l’esprit de solidarité qui anime le groupe.
Souhaitons quand même que les dirigeants khouribguis trouvent un terrain d’entente pour sortir un comité directeur qui puisse gérer les affaires du club avec plus d’abnégation…
 

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Octobre 2021 - 23:28 Le FC Barcelone limoge son entraîneur Ronald Koeman

Mercredi 27 Octobre 2021 - 13:56 Botola Pro D1 et D2 : Le programme