L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Sport

Botola Pro D1 / IRT-RCA (1-2) : Une défaite avec deux flagrantes erreurs défensives


Rédigé par Rachid MADANI le Mercredi 29 Mai 2024



Le duel des titans qui a opposé l’IRT au Raja était très important puisqu’il représentait une grande lutte entre la place du champion et celle du relégué à la division inférieure.
 
Les deux formations qui sont très liées par des liens d’amitié et de partenariat n’avaient que le choix de la victoire.
 
Les trois points en jeu étaient si importants que les entraineurs Tayr et Zinbauer  optaient pour une tactique à l’offensive mais bien sûr avec les traditionnelles précautions  défensives.
 
 D’un côté comme de l’autre, il ne fallait pas d’abord encaisser le moindre but pour éviter le découragement des footballeurs où la pression était une menace continue.
 
 Des situations différentes se présentaient avant la rencontre : les Tangérois manquaient les entrainements qu’ils boycottaient  pour manque de règlements des salaires et les Casablancais qui menaient la « belle vie » oubliaient toute crise financière.
 
Mais la motivation pour mieux faire rendaient plus souples les jambes des joueurs.
 
Dans les deux camps, les primes de la victoire étaient élevées.
 
Le huis clos habituel du stade de Tétouan avec la fermeture du Saniat Rmel au public pour sécurité était incompréhensible.
 
 A vrai dire, le huis clos ne cesse de ruiner le football marocain.
 
Avant le coup d’envoi, un spectateur de marque  était assis tranquillement dans les tribunes : un chat tout blanc, un « resquilleur » sans billet.
 
Triste, très triste, le stade tétouanais vide avec pourtant une belle affiche IRT-RCA, un spectacle de haut niveau dans la mesure où les deux adversaires jouaient « gros ».
 
Comme attendu, le jeu était ouvert partout. Le nul n’intéressait personne.
 
Dans chaque surface de réparation, les occasions étaient nombreuses.
 
En première mi-temps, les visiteurs méritaient au moins un but.
 
Aucune domination sur le terrain avec beaucoup de centres par les ailiers et les goals Gaya et Zinati étaient longuement sollicités.
 
 En deuxième mi-temps, les locaux étaient plus frais et étaient prêts à battre leur adversaire.
 
Trois occasions étaient ratées par précipitation de Khafi et de Kane à l’heure où le portier casablancais semblait battu.
 
A la 57ème minute, à la suite d’une contre-attaque, Bouksir effectuait une passe magistrale à Khafi le buteur du championnat avec 12 buts qui trompait facilement Zniti. Le 1-0  faisait plus de bien que de mal aux Rajaouis qui jouaient le tout pour le tout pour ne pas s’éloigner de la première place du championnat.
 
Ils n’avaient dans les yeux que la cage de l’algérien Gaya.
 
A l’heure où tout tournait en faveur des coéquipiers du capitaine Jorfi qui étaient intraitables surtout dans les balles aériennes, deux erreurs enfantines des défenseurs ont donné la victoire aux poulains du coach Zinbauer : un pénalty qui n’aurait pas dû être commis, but de Bouzouk à la 74ème minute et une faute flagrante de deux défenseurs facilitant le deuxième but de Benayad à la 85ème mn.
 
 Sans ces dernières maladresses, l’IRT aurait assuré définitivement son maintien chez les grands.
 
Mais avec les défaites du MCO et du SCCM, les Tangérois  respirent mieux.
 
Dans l’ensemble, le partage des points aurait été plus équitable et logique vus les efforts des deux formations.
                                                                                                



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News