Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Botola Pro D1 / CAYB-RCA (0-1) : Un Rahimi peut en cacher un autre !


Rédigé par A.KITABRI le Vendredi 10 Septembre 2021



Au Raja le coup d'envoi de la saison !
 
Le coup d'envoi de la saison a été donné par le Raja. C'était lors du Youssoufia Berrechid-Raja. Grâce au tirage au sort d'avant match, l'honneur est revenu au champion africain et arabe.
 
Des effectifs remaniés
 
Le Raja a démarré avec une formation légèrement remaniée par rapport à la saison passée. Houcine Rahimi et Harkasse ont été alignés dès le début, le CAYB a presque totalement modifié son effectif.
 
Début rajaoui
 
Le Raja a été dangereux dès l'entame. Il a pris l'initiative jouant très haut d'une manière très pressante se créant une série d'occasions.
 
Le Youssoufia grâce à Gonazo !
 
La réaction de la CAYB a eu lieu à la 15e minute. Gonazo (ex-RBM) s'est présenté seul face à Zniti qui a réussi son intervention. Cette action a été invalidée pour hors-jeu. Juste après, Gonazo s 'est retrouvé face à Zniti mais le tir n'a pas été cadré.
 
Partie équilibrée
 
A partir de la 25e minute, le Youssoufia est parvenu à rééquilibrer la situation, à laisser passer l'orage et à oser. Les deux clubs réussissaient à casser les lignes mais des difficultés au niveau de la prise de décision finale.
Globalement, une première mi-temps terne, lente, sans créativité ni création.
 
Le Raja reprend l'avantage
 
Le Raja a pris le jeu à son avantage après la pause mais a confondu vitesse et précipitation.
A partir de la 52e minute, le Youssoufia a joué en infériorité numérique après l'expulsion pour jeu dangereux de son meilleur joueur Gonazo.
 
Houcine Rahimi, sa première et son premier !
 
A la 60ème minute, Houcine Rahimi, généreux et volontaire depuis le début du match, a prolongé le ballon au fond des filets, au premier poteau, sur un centre précis de Souboul bien servi par Hafidi (0-1).
 
Le Raja conserve son avantage
 
La supériorité numérique et le but de Houcine Rahimi ont facilité l'évolution du Raja qui a dominé la partie. Le Youssoufia réagissait surtout en cherchant les balles arrêtées. La fraîcheur des nouveaux entrants a réactivé le rythme sans pour autant parvenir à modifier le score.