L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Blanchiment d'argent : Le Ministère public annonce l'enregistrement de 651 poursuites pénales


Rédigé par Kawtar Chaat le Jeudi 6 Janvier 2022

Le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, Président du Ministère public, El Hassan Daki, a exposé, mercredi à l'occasion de la mise en place de la Commission nationale chargée d'appliquer les résolutions du Conseil de sécurité relatives à la lutte contre le Blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, le rôle assumé par le Ministère public et les efforts du Royaume en matière de vigilance et de lutte contre ce crime financier.



Blanchiment d'argent : Le Ministère public annonce l'enregistrement de 651 poursuites pénales
Le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, Président du Ministère public, El Hassan Daki, a indiqué que le Maroc a obtenu des résultats positifs en termes de lutte contre le blanchiment d'argent, révélant dans ce contexte que 651 poursuites pour blanchiment d'argent ont été enregistrées.

Les enquêtes financières, nécessaires pour prouver les infractions telles que la corruption, l’escroquerie, la traite des êtres humains, et le trafic des biens illicites, ont connu une augmentation significative, indique Hassan Daki, notant que son département a mené 29.418 enquêtes financières en 2020 et 16.830 enquêtes financières ont été  effectuées en 2021.
 
Il a été institué une Commission nationale chargée d'appliquer les résolutions du Conseil de sécurité relatives à la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.
S'exprimant à l'occasion de la nomination officielle des membres de la Commission nationale chargée d'appliquer les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies relatives à la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, le chef du Parquet s'est félicité de l'augmentation du nombre de jugements prononcés dans des affaires de blanchiment d'argent, ce qui représente huit fois le nombre de jugements rendus avant le processus d'évaluation du Maroc par le Groupe d'action financière (GAFI).
 
Le procureur général a souligné que « la loi n° 12-18 modifiant et complétant le Code pénal et la loi n° 43-05 relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux promulguée le 08 juin 2021, constituent une étape importante vers la mise en place d'un dispositif national efficace et compatible avec les normes internationales, compte tenu des nouvelles exigences qu'elles ont apportées ».








🔴 Top News










 
Other