Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Barrages Mondial 2022 : Mal accueilli à Kinshasa, le Maroc appelle à des sanctions


Rédigé par La rédaction le Mercredi 23 Mars 2022

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a adressé une lettre à la CAF, la FIFA et la Fédération congolaise de football association (FECOFA), protestant contre les conditions d’accueil déplorables qu’a subies la délégation de l’Equipe nationale lors de son arrivée au Congo.



Barrages Mondial 2022 : Mal accueilli à Kinshasa, le Maroc appelle à des sanctions
« Nous sommes dans le regret de vous exprimer par la présente une protestation énergique face aux agissements anti Fair-play qui ont eu lieu à ce jour à l’arrivée de l’Equipe Nationale du Maroc à Kinshasa, qui ne présage pas un séjour dans des conditions d’usage », a déploré la Fédération dans sa lettre.
 
Les griefs exprimés par les Marocains concernent l’absence d’un représentant officiel de la FECOFA au moment de l’arrivée de la délégation, panne soudaine des bus réservés à la sélection, mais également l’absence de sécurité à leur arrivée à l'hôtel, sachant que la FRMF avait engagé « une société de sécurité privée coûtant 3.500 USD/jour ». Résultats des comptes : Un grand nombre de supporters congolais ont bloqué la route des bus allant de l’aéroport jusqu’à l’hôtel. Ce qui sans aucun doute aura un effet sur la psychologie de la sélection nationale lors du premier barrage aller de la Coupe du Monde, qui pèse déjà lourdement sur la mentalité des joueurs. 
 
Ainsi la Fédération demande que la CAF prenne les dispositions nécessaires et réglementaires pour que de tels actes anti fair-play soient sanctionnés et ne se reproduisent pas.