L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Baïtas : "Le congé paternité illustre la nouvelle vision sociétale marquée par la responsabilité partagée "


Rédigé par L'Opinion le Jeudi 19 Mai 2022

Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a affirmé, ce jeudi, que le congé paternité illustre la nouvelle vision sociétale marquée par la responsabilité partagée. Détails.



Le congé paternité tel que stipulé par l'accord social signé dernièrement entre le gouvernement, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et les centrales syndicales, illustre la nouvelle vision sociétale marquée par la responsabilité partagée entre les hommes et les femmes, a-t-il affirmé.

Il ne s'agit pas uniquement d'un congé de paternité d'une durée de 15 jours continus et rémunérés pour le fonctionnaire dont l'épouse a accouché ou ayant obtenu la kafala d'un enfant, a fait savoir M. Baitas lors d'un point de presse à l'issue de la réunion du Conseil de gouvernement, poursuivant qu’il est principalement question de l'émergence d'une nouvelle vision au sein de la société, fondée sur la responsabilité partagée entre les hommes et femmes, à même de renforcer les valeurs sociétales.

Cette réforme constitue un "acquis historique considérable", a estimé le ministre, ajoutant que la prolongation du congé de paternité fait l’objet d’un projet de loi, qui sera présenté au Parlement pour son adoption.

Il s'est félicité de "la célérité de la mise en œuvre de l’accord social signé il y a à peine trois semaines", saluant l’esprit patriotique des syndicats et leur ralliement autour de l'intérêt national au cours de cette conjoncture exceptionnelle.

Le ministre a assuré que le dialogue reste ouvert à la faveur de la volonté commune du gouvernement et des acteurs sociaux, assurant que d’autres acquis seront réalisées dans le futur.

Le Conseil de gouvernement a, rappelle-t-on, approuvé le projet de loi n°30.22 modifiant et complétant le Dahir n°1.58.008 publié le 4 Châabane 1377 (24 février 1958), portant statut général de la fonction publique.
 
Ce projet de loi, présenté par Ghita Mezzour, ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la réforme de l'administration, intervient en application de l'accord d'avril 2022 signé avec les partenaires sociaux et dans le cadre de la volonté de promouvoir les droits des salariés, hommes et femmes, et de leur permettre de concilier entre vie professionnelle et privée, conformément au principe de coresponsabilité sur lequel repose la famille marocaine, a indiqué Mustafa Baïtas.