Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Aux qualifs de l'Open d'Australie: Le Marocain Elliot Benchetrit éliminé par un "positif" !


Rédigé par M.BELAOULA le Mardi 12 Janvier 2021



Eliot Benchetrit et sa première participation avec le passeport marocain
Eliot Benchetrit et sa première participation avec le passeport marocain
Pour sa première participation sous les couleurs du Maroc, son second pays après la France, le Franco-marocain, Elliot Benchetrit, a pris part aux qualifications de l'Open d'Australie, le premier Grand Chelem de la saison. Coronavirus oblige, ces éliminatoires se déroulent, exceptionnellement pour les messieurs, à Doha au Qatar, car les autorités australiennes veulent limiter le nombre de personnes étrangères sur leur sol, et notamment sur le site du tournoi. Là, où notre 221e mondial a tiré un gros morceau aux expériences des Grands Chelems, en la personne de l'Américain et 114e mondial, Denis Kudla, vainqueur lundi, par 6/4,6/3 en 1h38'. Notre nouveau n°1 a, bien, montré du cœur et de la hargne qui n'étaient pas, malheureusement, suffisants pour déstabiliser son futur bourreau qui s'est avéré, après, "positif" à la Covid-19.           
  En effet, quelques minutes après sa défaite, Elliot Benchetrit a révélé sur son Instagram que le résultat d’un nouveau test Covid-19 de son adversaire était parvenu au service médical pendant la rencontre. Et qu’il était positif !…
"À 5/3 (pendant le deuxième set), ils ont eu le résultat. Donc en gros, si j’avais gagné le jeu à 5-3 pour faire 5-4, j’aurais été qualifié pour le 2e tour", a raconté Benchetrit, laissant entendre que Kudla aurait été disqualifié si le match s’était poursuivi". Et de poursuivre : "Là, on est dans l’attente de savoir si je suis cas contact ou pas. Et si je le suis, ce serait double peine parce que j’ai perdu mon match alors que j’ai joué un mec positif, qu’ils n’ont pas eu le résultat avant mon match, et qu’en plus de ça, je vais devoir rester une semaine dans ma chambre". En tous les cas, c'est une drôle d'élimination de notre nouveau n°1 par un "positif" qui a été, d'ailleurs, retiré de la compétition avant son second match.