Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Sport

Au lieu de s’excuser auprès du peuple marocain, Vahid Halihodzic s’est empêtré dans les justifications


25 Mai 2022



Ph.Nidal
Ph.Nidal
Première sortie médiatique du sélectionneur national, Vahid Halihodzic, après la fin des éliminatoires pour le Mondial et les insultes proférées contre le public marocain présent au Complexe sportif Mohammed V à l’issue  du match contre la RDC. Ce point de presse était organisé ce mercredi 25 mai au Complexe Mohammed VI de football à la Maâmora pour annoncer la liste des joueurs retenus pour disputer le match amical contre les Etats Unis et puis contre l’Afrique du Sud et le Libéria.

Vahid a entamé son point de presse par mettre en valeur son collectif qui a arraché la qualification au Mondial. Mais selon Vahid, une campagne de dénigrement et de mensonges a été orchestrée de toutes parts et c’est l’occasion pour lui de mettre les points sur les « i ». Ensuite, il a donné des statistiques qui prouvent le parcours parfait des Lions de l’Atlas sous sa houlette : 27 matches disputés 18 victoires, 7 nuls et 2 défaites.

Par la suite, il a évoqué ce qui a été repris par les réseaux sociaux ; à savoir ses insultes envers le public à la fin du match contre la RDC, chose qu’il a niée en bloc. Alors, est-ce que ces vidéos qui ont fait le tour de la planète sont-elles truquées ou quoi ? Pour se justifier, Vahid a affirmé qu’il est tombé amoureux du  Maroc après son premier passage avec le Raja de Casablanca et  il y venait souvent passer ses vacances.

 Ensuite, il a annoncé le programme de préparation de l’équipe nationale pendant le mois de juin : il y aura un déplacement aux  Etats Unis, ensuite les matches qualificatifs pour la CAN 2023 contre l’Afrique du Sud et le Libéria.

Pour la liste retenue, Vahid a épargné certains joueurs qui sont retenus par leurs Clubs qui disputent des matches importants tels El Yamiq et Zakaria Aboukhlal.

Vahid a affirmé qu’il est fier  de cette équipe, car il a pu créer une ambiance magnifique au sein du groupe. «  J’adore mes joueurs », a-t-il affirmé. « Au Maroc il y a beaucoup de talents. La seule chose qui me préoccupe est le 23 novembre (1er match du Mondial contre la Croatie) ».
Pour Vahid, « J’ai  construit un groupe, a-t-il affirmé, et je veux une équipe compétitive pour la Coupe du monde. S’il n’y a pas de cohésion on ne peut rien réaliser ».

 Il a tenu à féliciter les joueurs qui ont gagné des championnats ou des trophées tels Achraf Hakimi, Ryan, Bounou, Amine Harit, Mazraoui, Chibi…

  Le problème des joueurs binationaux a été évoqué surtout qu’il y a des pressions qui s’exercent sur eux pour ne pas jouer pour le Maroc. Le sélectionneur a proposé, dans ce sens à la FRMF, de constituer une Commission pour soutenir ces joueurs qui vivent des situations particulières.

Il a clos son point de presse par « Dima, Dima Maroc ». Est-ce suffisant pour se faire pardonner ?
 
MOSTAFA YASSINE







🔴 Top News