Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

AstraZeneca annonce des résultats positifs pour un traitement anti-Covid


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 20 Août 2021

Le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca s'est félicité vendredi des résultats encourageants pour un traitement contre le Covid-19 qui permet de réduire fortement le risque de développer une forme symptomatique de la maladie chez les patients fragiles.



Le laboratoire explique que ce traitement par anticorps, dont le nom de code est AZD7442, n'a pas été efficace chez les personnes ayant déjà été exposées au virus, mais en l'administrant avant le contact avec le virus, les résultats ont fait preuve d'efficacité. Dans ce cas, il réduit de 77 % le risque de développer une forme symptomatique, selon les données de phase 3, c'est-à-dire des essais cliniques à grande échelle visant à mesurer sa sécurité et son efficacité. De plus, il n'y a eu aucun cas grave de Covid-19 ou de décès, indique AstraZeneca dans un communiqué.
 
Menés en Espagne, en France, en Belgique, au Royaume-Uni et aux États-Unis, ces essais ont inclus 5 197 participants, dont 75 % présentaient des comorbidités. Le traitement a été administré par injection intramusculaire.
 
« Avec ces formidables résultats, AZD7442 pourrait être un outil important dans notre arsenal pour aider les gens qui pourraient avoir besoin de davantage qu’un vaccin pour retrouver des vies normales », souligne Myron Levin, professeur à l’Université du Colorado aux États-Unis en charge de l’essai.
« Nous avons besoin d’autres approches pour les personnes qui ne sont pas bien protégées par les vaccins contre le Covid-19 », a ajouté Mene Pangalos, haut responsable d’AstraZeneca, qui a promis de publier, ultérieurement cette année, des données supplémentaires sur les essais.
 
Le laboratoire précise qu'il déposera auprès des autorités sanitaires un dossier pour une utilisation en urgence ou une vérification conditionnelle du traitement, dont le développement est financé par le gouvernement américain.
 
Rappelons qu'au Maroc, les personnes ayant déjà reçu la première dose du vaccin AstraZeneca, ont été appelées à prendre la deuxième dose avant le 28 août, tout en respectant l’intervalle de 28 jours entre les deux doses, tel que recommandé par les autorités sanitaires. La tutelle avait nuaancé dans un communiqué publié, lundi dernier, qu’il est possible que le vaccin en question ne soit pas disponible après la date susmentionnée.
 
Cependant, cette interruption qui a duré des mois, prendra fin la semaine prochaine. D'après ce qu'a annoncé, Said Afif, membre du Comité scientifique, lors de son passage au plateau du JT de 2M, le vaccin Astrazeneca sera acheminé de nouveau au Maroc.
 
Le Royaume devrait recevoir près de 650 000 doses du vaccin fabriqué au Serum Institute of India. Un arrivage qui va sans doute accélérer davantage la campagne de vaccination au Maroc, qui a été élargie aux enfants âgés de 12 ans à 17 ans.

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Septembre 2021 - 16:35 Allemagne : La page Merkel tournée dimanche