Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Armée américaine : « l’African Lion 2022, préparé au Maroc, sera le plus imposant »


Rédigé par Hiba Chaker le Vendredi 12 Novembre 2021

Des planificateurs militaires de plusieurs pays se sont réunis à Agadir, au Maroc, du 25 au 29 octobre, pour commencer la coordination du plus grand exercice militaire annuel en Afrique, rapporte l’armée américaine.



Dirigé par le groupe de travail de l'armée américaine pour l'Europe méridionale et l’Afrique, l'African Lion est le premier exercice « multi-domaines, multi-composants et multinational d’entraînement militaire de forces interarmées » du Commandement américain pour l'Afrique. Il fait partie d'une mission de formation multinationale avec des partenaires africains et des alliés de l'OTAN.
 
Le major James Guglielmi, officier de la zone étrangère de la SETAF-AF, a déclaré que le prochain exercice s'étendrait au-delà de la portée de l'événement de formation de 2021.
 
« AL22 est le premier exercice multinational conjoint dans la zone de responsabilité d'AFRICOM », a déclaré Gugliemi. "Ce sera mieux et plus imposant que l'année dernière, et ce sera le meilleur exercice à ce jour" ajouta-t-il.
 
AL22 comprendra les forces américaines de l'armée, de la marine, de l'armée de l'air et du corps des marines, ainsi que 20 nations.
En effet, l’African Lion est un exercice conjoint tout domaines sur le continent africain avec une importance stratégique. L'exercice est situé à l'intersection de quatre commandements de combat et d'emplacements clé le long de la mer Méditerranée, et fait partie du plan de campagne USAFRICOM. Il fonctionne comme une plate-forme pour soutenir l'interopérabilité entre les pays partenaires ainsi que pour augmenter l'influence des États-Unis en Afrique du Nord et au Sahel.
 
Ladite annonce intervient, en effet, au moment où l’Algérie a non seulement confirmé la mort des trois Algériens par un bombardement de leurs camions, mais elle a également accusé directement l’armée marocaine de les avoir « assassinés », menaçant que leur « assassinat ne restera pas impuni ».
 
Il est à rappeler que la 17ème édition de l’exercice « African Lion » ayant eu lieu le 7 juin dernier à Agadir avait connu la participation du Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Italie, le Canada, le Brésil, la Tunisie, le Sénégal et l’Otan. Outre Agadir et Cap Draâ, cet exercice s’est déroulé à Tifnit, Tan-Tan, Mehbes, Tafraout, Ben Guérir et Kénitra, impliquant de milliers de militaires et un nombre très important de matériels terrestre, aérien et maritime.