Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Architecture d’intérieur au Maroc : Un métier qui en appelle d’autres


Rédigé par Bouteina BENNANI le Jeudi 25 Juin 2020

Les artisans marocains, premiers bénéficiaires des cabinets d’architecture (designers)



Architecture d’intérieur au Maroc : Un métier qui en appelle d’autres
« Recourir » à un architecte d’intérieur pour aménager ou décorer sa maison est une tendance devenue courante au Maroc. Le design d’intérieur fait son entrée dans les résidences marocaines, par la grande porte : salon, cuisine, salle de bain, véranda…, tout y passe. Le plus important, c’est de transformer le besoin immatériel en langage architectural, en ancrant chaque objet dans son environnement. 

La clientèle devient de plus en plus exigeante, en termes de matière d’œuvre et d’aménagement intérieur. D’autant plus qu’il suffit d’un clic sur internet et le surfer n’a que l’embarras du choix. Une contrainte qui pousse les designers, pour se démarquer, à innover, à faire des propositions et des conceptions, en tenant compte des tendances, de la mode, des désirs et parfois des caprices de certains clients. Le suivi reste le plus dur pour l’architecte d’intérieur qui doit se déplacer de chantier en chantier. Si les premières écoles d’architecture d’intérieur privées ne sont apparues que depuis la fin des années 80 au Maroc, plusieurs générations ont été formées, à travers un cursus supérieur pouvant aller à Bac +6. Le design dépasse l’espace résidentiel et s’étend aux hôtels, écoles, cafés, « Ryads »....  

Positionnement de l’architecture d’intérieur marocaine

Pour avoir une idée sur le positionnement de l’architecture d’intérieur marocaine dans le monde arabe et la place de l’artisanat dans l’aménagement des résidences et hôtels, on a contacté Mme Bahae Guelzim, Architecte d’intérieur, diplômée de l’Ecole supérieure d’Architecture d’Intérieur de Rabat. Elle brille au Maroc et à l’étranger, de par son design et créations oscillant entre modernité et tradition, et son savoir-faire orienté vers l’artisanat marocain. Mme Guelzim a créé, en 2009, l’agence Atelier GUETIN, qui continue sa percée, doucement mais sûrement, au Maroc, en Europe et dans le monde arabe. 

3 questions à Bahae Guelzim, Architecte d’intérieur

Bahae Guelzim
Bahae Guelzim
« L’architecture d’intérieur au Maroc, un essor considérable »
 
- Que pouvez-vous nous dire de l’architecture d’intérieur au Maroc ? Comment se positionne-t-elle au niveau arabe et à l’international ? 
- Au Maroc, l’architecture d’intérieur a connu un essor considérable ces dix dernières années. En effet, il n’est plus anodin de faire appel à un architecte d’intérieur dès lors que l’on souhaite aménager son intérieur, mais aussi les lieux publics (hôtel, café, restaurant, école, cabinet médical …). L’architecte d’intérieur a pour mission de concevoir des espaces de vie ou de travail où le design se mêle à la pratique, de façon à offrir aux usagers de cet espace, un confort tant visuel que fonctionnel. Le Maroc est un pays riche culturellement sur le plan architectural et design d’intérieur. Nos maisons traditionnelles en sont le porte-drapeau. De ce fait, les Marocains ont à cœur de faire de leurs intérieurs un véritable bijou, et en ce sens, ils se dirigent, dès la conception de leurs projets, vers des architectes d’intérieur afin d’atteindre leurs objectifs. Pour ce qui est du positionnement, l’architecture d’intérieur marocaine a toujours eu une place privilégiée dans le monde arabe. De tout temps, les pays du Moyen-Orient ont fait appel aux artisans marocains pour magnifier leurs demeures et palais. Aujourd’hui le savoir-faire marocain n’est plus à présenter, bien au contraire, beaucoup d’artistes occidentaux s’en inspirent et le mettent à l’honneur. Les architectes d’intérieur marocains sont, par cet héritage, très demandés dans le monde arabe. L’agence Atelier Guetin a collaboré avec de nombreux clients du Moyen-Orient et d’Europe, et nous souhaitons aujourd’hui nous développer en Amérique du Nord. 

 -Sur quels critères vous basez-vous avant de concevoir vos créations? 
- Le design d’intérieur s’inscrit dans des mouvements artistiques du moment, dont il sera imprégné. Cela dit, notre vision chez Atelier Guetin, est de faire en sorte que chaque projet soit unique et réponde aux exigences des clients. La conception des espaces répond à un cahier des charges fixé par le client, et la création ainsi que le design de ces derniers sont une résultante de différents facteurs tels que : notre sensibilité artistique, la mouvance actuelle, l’esprit de l’architecture du bâtiment…

-Quelle est la place de l’artisanat et des artisans dans vos conceptions ? La matière d’œuvre est-elle 100% marocaine ?
- Nous sommes très attachées, moi et ma collègue, Zineb Khomsi, à notre identité marocaine et cela se traduit par l’insertion, dans nos conceptions, d’ouvrages de l’artisanat marocain tels que : la sculpture sur stuc de plâtre et sur bois, le travail sur le laiton, la broderie, le tissage… Nous essayons de mixer les matériaux et matières issus de l’artisanat avec d’autres matières et matériaux afin de produire un effet bien spécifique : moderne et marocain. Notre atelier inscrit son travail dans une stratégie de développement durable. Aussi, afin de valoriser le savoir-faire unique de nos artisans, nous essayons autant que possible d’utiliser de la main d’œuvre marocaine, mais si nécessaire nous faisons appel à des fournisseurs étrangers respectueux des échanges équitables. 

Recueillis par B. B.

Repères

L’architecture d’intérieur reflète la personnalité des maîtres du lieu
L’architecture d’intérieur est une architecture à l’échelle humaine qui inscrit l’art décoratif dans les comportements domestiques, professionnels et culturels. Elle crée des lieux, non seulement opérationnels et confortables, mais qui reflètent aussi la personnalité de tout un chacun. Cette discipline est tout à fait singulière, car, pour exister, elle a besoin de se superposer à d’autres disciplines tels que l’architecture, l’ingénierie, la scénographie, le design, l’artisanat. Souvent l’architecture d’intérieur et la décoration de façon générale, donnent une seconde histoire à un bâtiment, voire même l’inscrivent dans l’histoire universelle (tel l’empire State Building, symbole aujourd’hui de l’art-déco).
Le designer se spécialise dans les aménagements de tous les secteurs existants de l’habitation
Un architecte d’intérieur est un architecte spécialisé dans les aménagements de tous les secteurs existants de l’habitation et des constructions professionnelles telles que les commerces, l’hôtellerie, les complexes touristiques, les bureaux, les lieux publics ou sportifs… Il en présente les plans d’architecture d’aménagement, d’équipement, le mobilier, l’éclairage et tous les matériaux.Il construit une perspective d’ambiance en couleurs, reflétant l’aspect futur du projet, dessine les détails de construction, en chiffre le coût, estime la durée des travaux, contrôle les dépenses pour le client, coordonne les entreprises.