Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après les députés, les conseillers souhaitent liquider leur régime de retraites


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 18 Octobre 2020

À l'instar des députés, les membres de la Chambre des conseillers ont décidé de liquider leur caisse de retraite après en avoir formulé la demande officiellement.



Après les députés, les conseillers souhaitent liquider leur régime de retraites

En plein débat sur la retraite des parlementaires, les conseillers se sont joints aux députés pour revendiquer à leur tour la liquidation du régime des pensions. Dans une lettre commune signée par les présidents des groupes du Parti de l’Istiqlal, du RNI, du PJD, de l’USFP, de l’UC et de la CDT à la Chambre des conseillers, les signataires ont demandé au président de la Chambre, Hakim Benchamach, d’organiser une réunion d’urgence afin de trouver une formule adéquate pour dissoudre la caisse des pensions.

Ceci intervient après que les députés aient convenu de dissoudre définitivement le régime des pensions en place lors de la dernière réunion de la Commission des finances de la Chambre des représentants, plusieurs d'entre eux ont demandé à ce qu’il en soit de même pour les conseillers et les ministres.

Cependant, la décision n’a pas été encore actée puisqu’elle a été reportée sur recommandation du Président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, pour raison de concertation avec les dirigeants de la caisse en question pour avoir leur appréciation. Le Bureau de la présidence de la Chambre des représentants a, quant à lui, fait savoir qu’il a opté pour la suppression totale du régime.

Cette liquidation est d’autant plus évidente que le régime des pensions actuel a été officiellement déclaré en état de faillite sachant que le versement des pensions a été suspendu dès l’année 2017, bien que les cotisations soient toujours prélevées. La faillite de la Caisse a eu lieu à cause de l’arrêt des contributions de l’Etat suite au refus catégorique du Chef du gouvernement de l’alimenter.

Après les députés, les conseillers souhaitent liquider leur régime de retraites