Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après l’explosion des contaminations, un dépistage massif au tribunal de première instance de Casablanca


Rédigé par La rédaction le Vendredi 18 Septembre 2020

Suite à l'augmentation des cas de contamination au sein des tribunaux de Casablanca et après les alertes du syndicat national de la justice ainsi que le barreau de Casablanca, le ministère de la justice a décidé d'effectuer un test de dépistage au profit de tous les magistrats et fonctionnaires du tribunal de première instance de la métropole, la semaine prochaine, en collaboration avec les autorités locales et sanitaires de la ville.



Lors de la visite d’une commission d’inspection générale du ministère de la justice, jeudi dernier, l’accent a été mis sur l’importante pression que connaît ledit tribunal, notamment au niveau de la section des caisses, ayant enregistré dès la première semaine de reprise près de 1.000 dossiers par jours, a relevé le ministère dans un communiqué. De même, la commission a fait observer que les ressources humaines du tribunal n’ont pas subi de test de dépistage Covid-19, relevant la forte pression constatée au sein du secrétariat-greffe et de la section d’exécution à l’encontre des compagnies d’assurance.

A cet effet, il a été décidé de doter la section des caisses de ressources humaines supplémentaires, afin de dépasser cette période critique, souligne la même source, ajoutant que le ministère étudie la possibilité de transférer la section d’exécution à l’encontre des compagnies d’assurance vers un autre espace, afin d’améliorer les conditions des usagers et fonctionnaires.

Cette décision intervient au moment où le syndicat national de la justice ainsi que le barreau de Casablanca, ont alerté sur la situation alarmante que vivent les tribunaux de la métropole suite à l’apparition de plusieurs cas positifs au Covid-19. D’ailleurs, le Conseil de l'Ordre des avocats de Casablanca s’est réuni mercredi dernier pour trouver mettre en place des mesures afin d’endiguer la propagation du virus. A l’issue de cette réunion a été décidé de consolider les mesures préventives au niveau des locaux de l'Ordre et des tribunaux de l'arrondissement à partir de la semaine prochaine.
 
De son côté le ministère a affirmé que dans le cadre de l’exercice de ses compétences pour la réussite du processus de reprise du travail des tribunaux, à la lumière de la situation épidémique, qu'il suit de près le processus de coordination avec les responsables au niveau des différents services judiciaires.