Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Approvisionnement des marchés pendant Ramadan: prix stables et étalages bien fournis


Rédigé par S.J le Jeudi 30 Avril 2020

Durant les premiers jours du Ramadan, les prix des principaux biens de consommation ont connu une certaine stabilité, quant à l'approvisionnement du marché, en produits alimentaires, énergétiques et d'hygiène, il demeure normal.



Le suivi quotidien du marché par les départements concernés, fait état d'un approvisionnement « normal en produits alimentaires, énergétiques et d’hygiène, et que l’offre disponible couvrent largement les besoins pour le mois du Ramadan, et même plusieurs semaines voire plusieurs mois selon les marchandises», a indiqué la commission interministérielle chargée du suivi de l'approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix, réunie jeudi.

Les prix des principaux biens de consommation essentiels ont connu une stabilité durant les 5 premiers jours du mois du Ramadan par rapport à la semaine précédente, certains produits ont même enregistré des baisses des niveaux des prix par rapport à la même période de l'année précédente, poursuit la même source. A titre indicatif, le prix de la tomate a régressé de 11% sur l’année, l’oignon vert a enregistré -36% et l’oignon sec -14%, par contre des augmentations ont concerné les prix des oranges et du citron, précise le communiqué, notant que les prix des viandes connaissent une stabilité sur le court terme et la comparaison par rapport à l’année dernière fait ressortir une évolution pour les viandes bovines et ovines de -6,5%, et de 25,5% pour le poulet vivant.

Les légumineuses, et suite à la suspension des droits d’importation en conséquence d’une forte augmentation de la demande en mi-mars, les prix ont amorcé un trend baissier par rapport à l’année dernière, notamment pour les pois chiches, fait observer la même source.

Le communiqué indique que ladite commission poursuivra la tenue régulière de ses réunions pour suivre l’évolution de la situation des marchés, le niveau de l’approvisionnement et des prix et le bilan des interventions des commissions de contrôle pour faire face à tout type de fraude, de monopolisation, de spéculation ou de manipulation des prix.