Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Application Wiqaytna : éclairage sur la protection des données personnelles


Rédigé par Safaa KSAANI le Dimanche 14 Juin 2020

L’application “Wiqaytna” mise à disposition des citoyens dans une circonstance particulière, poursuit son bonhomme de chemin, après avoir franchi la barre de 1 million de téléchargements depuis le 1er juin. Ceci dit, la question de la protection des données personnelles reste légitime.



Application Wiqaytna : éclairage sur la protection des données personnelles
L’Association des Utilisateurs des Systèmes d’Information au Maroc (AUSIM) a organisé, mercredi dernier, un webinar sous le thème «Wiqaytna : Eclairage !», dont l’objectif a été d’apporter des éclaircissements sur l’utilité de l’application Wiqaytna et de sensibiliser sur son utilisation, tout en répondant aux interrogations qui ont suivi son lancement, notamment celles relatives à la protection des données personnelles.

Ce webinar a connu la participation de Zouheir Lakhdissi, PDG de Dial Technologies, l’un des développeurs de l’application Wiqaytna, et de Aadel Benyoussef, Executive VP chez Excelerate Systems, entreprise spécialisée dans la Big Data, le digital et l’intelligence artificielle.

Traitant la question de la protection des données dans l’application de traçage de contacts contre la propagation du Covid-19, Zouheir Lakhdissi a précisé que dans un souci de transparence, le code source de l’application a été partagé avec la communauté des développeurs, «ce qui constitue une première au Maroc», selon lui. De même, l’application repose sur le principe du volontariat, l’utilisateur a le choix de la télécharger et de remonter les informations ou pas. De plus, l’application recueille des informations de proximité relatives aux identifiants cryptés et non pas d’informations de contact. Aucune donnée personnelle n’est collectée, souligne le PDG de Dial Technologies.

«La Commission Nationale de Contrôle de la Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP) a été associée dès le début du développement de l’application, soit début avril, et a donné son accord. Elle a même mis en place un comité ad-hoc pour suivre le développement de l’application et audité ce qui a été mis en place», précise Zouheir Lakhdissi. Concernant la fiabilité de l’application, il faut savoir qu’aujourd’hui 90% des cas remontés chaque jour ont pu l’être grâce à l’application Wiqaytna, s’est-il félicité.

Au cours de la réunion tenue à distance, un sondage a été réalisé. Il en ressort que 72% des questionnés ont jugé que leur niveau de confiance dans l’application, du point de vue de la protection des données, est «bon», et 23% «très bon». Pour la question relative à l’efficacité de l’application dans la lutte contre la pandémie, 91% des sondés estiment que ce type d’application est fiable et nécessaire pour limiter la propagation du Covid-19.

S. K. 

  


Dans la même rubrique :
< >