L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Application : Uber veut devenir une « super app » de voyage, un premier essai au Royaume-Uni


Rédigé par R. T. le Jeudi 7 Avril 2022

Si tout le monde a l’habitude de commander des trajets courts ou des repas avec Uber, le service n’a cessé de mettre à jour son application ces dernières semaines, en proposant la possibilité de réserver bus, train et avion depuis l’application.



Application :  Uber veut devenir une « super app » de voyage, un premier essai au Royaume-Uni
Après son accord avec les véhicules jaunes le mois dernier, Uber serait en train de concrétiser sa mue en super application de voyage en offrant plusieurs nouveautés aux utilisateurs. Dans un communiqué publié le 6 avril, Jamie Heywood, directeur général d’Uber Royaume- Uni, propose l’arrivée prochaine d’un service de réservation englobant autobus, train et avion. On connaissait Uber pour les trajets courts avec chauffeur, ou pour la livraison de repas, il faudra peut-être bientôt s’habituer à de nouvelles fonctions.

Bloomberg, un groupe financier américain spécialisé dans les services aux professionnels des marchés financiers et dans l’information économique, a annoncé cette expérimentation au Royaume-Uni qui débutera cet été. La plateforme américaine compte bien se projeter comme une « super app » de voyage à tout faire. La première étape sera d’ajouter les trajets en bus ou en train à l’application d’Uber, pour voyager d’une adresse à une autre de bout en bout avec l’application, sans sortir de son écosystème.

Ensuite, Uber prévoit d’ajouter les voyages en avion et à terme, la réservation d’hôtel. Devenir la destination incontournable pour voyager ne sera pas une mince affaire. Avec cette annonce, Uber concurrence des spécialistes comme Trainline, Expedia ou Booking, avec l’ambition de capitaliser sur son nom et son application pour s’étendre.

Sans oublier Google Travel, qui comprend Google Maps, Google Flights et d’autres outils pour aider les utilisateurs à planifier leur prochain voyage ou Airbnb, qui a fait allusion à ses propres ambitions de super-application en permettant aux hôtels-boutiques de s’inscrire sur l’application et en développant des fonctionnalités de planification de voyage via son onglet Expériences.

Les pilotes de ligne ou les hôteliers ne vont donc pas devenir « leurs propres patrons » et Uber compte plutôt se rémunérer avec une commission sur chaque réservation. Il est à savoir que les repas peuvent être plus chers à travers l’application Uber qu’en contactant directement le restaurant, pour compenser le coût de la commission.

Notons que ce n’est pas la première fois qu’Uber propose des services de voyage tiers dans l’application.

Rappelons qu’en 2019, Uber s’est associé au transporteur aérien HeliFlite pour lancer Uber Copter, qui permettait aux utilisateurs de réserver des vols courts de Manhattan à l’aéroport JFK. En 2020, la firme s’est associée à Thames Clippers, une compagnie de bateaux anglaise, pour proposer des promenades en bateau le long de la Tamise. Ces décisions signalent l’objectif d’Uber de diversifier ses offres alors qu’il vise la rentabilité à long terme et la reprise après la pandémie.


R. T.



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News