L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Andrew Fitzmaurice : « le Centre d’excellence en cybersécurité pour l’Afrique ouvrira ses portes le 24 septembre »


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 8 Avril 2022

Le Centre d’excellence en cybersécurité pour l’Afrique ouvrira ses portes le 24 septembre à Marrakech, selon le PDG de « Templar Executives », et Co-président de Maritmex, Andrew Fitzmaurice, qui nous a annoncé, en exclusivité, de nouveaux détails sur ce projet. Détails.



Andrew Fitzmaurice  PDG de Templar Executives et Co-président de Maritemex
Andrew Fitzmaurice PDG de Templar Executives et Co-président de Maritemex
Très attendu, le Centre d’excellence en cybersécurité pour l’Afrique ouvrira ses portes le 24 septembre à Marrakech, nous annonce en exclusivité, Andrew Fitzmaurice, PDG de la compagnie britannique Templar Executives, et Co-président de Maritmex qui nous a accordé une interview exclusive en marge de sa visite Maroc. Une interview qui sera publiée prochainement en intégralité sur les colonnes de L’Opinion.

Selon notre interlocuteur, ce centre compte un campus s’étendant sur quatre hectares avec une capacité d’accueil de 1000 étudiants. C’est en tout cas l’ambition de ses fondateurs.
 
Avec une offre variée, ce centre est dédié à toute personne ayant une appétence pour le domaine de la cybersécurité et qui peut acquérir une formation dans ce domaine devenu fondamental à l’ère de la révolution numérique. L’objectif est de rendre la cybersécurité accessible au grand public, nous assure M. Fitzmaurice, qui nous a confié qu’il y aurait des programmes de formation dédiés spécifiquement aux militaires. Ces formations porteront sur les « tactiques défensives » en matière de cybersécurité.

Issu d’une joint-venture entre la compagnie britannique « Templar Executive » et la société marocaine Maritemex, ce projet est l’une des premières concrétisations de l’association entre le Maroc et le Royaume-Uni après le Brexit. Ceci a été au cœur de la troisième édition du dialogue stratégique entre les deux pays qui, lors de la visite de Nasser Bourita à Londres en décembre 2021, ont fait part de leur ambition de se développer dans le domaine de cybersécurité.