L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Analyse de conjoncture d’Attijari Global Research : Des indicateurs visibles de la demande orientés vers le long terme


Rédigé par A.K. Jeudi 18 Janvier 2024

A moins de deux semaines de la clôture du mois de janvier, Attijari Global Research (AGR) rapporte que les levées du Trésor ont atteint 16,7 MMDH, dépassant ainsi son besoin annoncé pour le mois de janvier 2024 à 14,3 MMDH, soit un taux de réalisation de 117%. Des chiffres qui seront suivis de près pour les jours restants. Explications.



Dans ce cadre, estiment les experts de l’AGR, les rendements primaires des maturités 26 semaines, 5 ans et 15 ans ont reculé en une semaine de 11, 21 et 31 points de base (PBS) respectivement, notant que sur le marché secondaire, les baisses ont varié entre -5 PBS et -15 PBS.

Les analyses de conjoncture d'AGR, à travers sa note de « Weekly Hebdo Taux Fixedincome », sont devenues des références pour tâter le pouls des indicateurs économiques. Et à chaque publication, c’est une mine d’informations qui s’offre aux opérateurs. La dernière ne fait pas exception et couvre la deuxième semaine de janvier.

Ainsi, il ressort du récent « Weekly Hebdo Taux Fixedincome » d’AGR que face à une demande importante orientée vers le long terme (LT), les Taux primaires ont connu un mouvement nettement baissier sur les marchés primaire et secondaire.Les analystes d’AGR soulignent, à ce sujet, qu’au cours de cette séance d’adjudication, le montant levé s’est établi à 7,2 milliards de dirhams (MMDH) contre une demande des investisseurs d’environ 17 MMDH, dont 96% sur le compartiment LT, soit un taux de satisfaction de 42%.

Dans cette note, parue à deux semaines de la clôture du mois de janvier, le rapport relève que les levées du Trésor ont atteint 16,7 MMDH, dépassant ainsi son besoin annoncé pour le mois de janvier 2024 à 14,3 MMDH, soit un taux de réalisation de 117%.
 
Toute pression écartée

Sur la même lancée, lit-on dans le document, au vu des placements importants du Trésor sur le marché monétaire, soit 25 MMDH en moyenne au cours de cette semaine, ainsi qu’une maîtrise des tombées du Trésor durant l’année 2024 autour des 84 MMDH, contre 150 MMDH en 2023, les analystes d'AGR écartent toute pression sur les Taux primaires au cours du premier trimestre 2024.

Pour ce qui est du marché obligataire, durant la même période, l’AGR a constaté une nette reprise des placements du trésor. Résultat : le Trésor a plus que doublé cette semaine les placements de ses excédents de trésorerie avec prise en pension et à blanc. A ce sujet, le bulletin « Weekly Hebdo Taux- Fixedincome », rapporte que les placements de trésor ont avoisiné les 25 milliards de dirhams (MMDH) contre 11,8 MMDH, une semaine d’après.

Par conséquent, soutiennent les analystes d’AGR, Bank Al-Maghrib (BAM) continue de satisfaire la demande bancaire en réduisant ses interventions hebdomadaires à travers ses opérations principales, notant que les injections de liquidité de BAM se sont établies à 114,9 MMDH.De leur côté, ajoute le rapport, les avances à 7 jours ont reculé en une semaine de 7,6 MMDH à 45,4 MMDH et celles à plus long terme se sont stabilisées à 69,5 MMDH, et ce depuis le début du mois de novembre 2023.

Le rapport fait savoir, par ailleurs, que les taux interbancaires demeurent, dans ces conditions, en ligne avec le taux directeur à 3% et la moyenne de l’indice MONIA (Ndlr, MoroccanOvernight Index Average: indice monétaire de référence au jour le jour, calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor) a reculé de 2 points de base (PBS) à 2,97%.

Parallèlement, la situation des réserves de change se maintient à un niveau élevé, poursuit la même source, précisant que les avoirs officiels de réserve (AOR) ont atteint 358,9 MMDH à fin 2023, en amélioration de 6,3% par rapport à une année auparavant.Toujours, dans son analyse, l’AGR rapporte qu’à l’issue de la deuxième séance du mois de janvier, le Trésor satisfait 67% de ses besoins annoncés en début de période.
 
Légères fluctuations

Le bulletin « Weekly Hebdo Taux - Fixedincome », couvrant la période du 29 décembre au 4 janvier, souligne que la levée cumulée au terme de cette séance s’établit à 9,5 milliards de dirhams (MMDH) face à un besoin de financement annoncé important de 14,3 MMDH pour la même période, soit un reliquat à financer pour le reste du mois de janvier de 4,8 MMDH.

Au cours de cette séance, la demande des investisseurs s’élève à 2,3 MMDH face à une souscription de 1 MMDH, soit un taux de satisfaction de 44%, explique AGR, ajoutant que cette émission a induit de légères fluctuations de la courbe primaire.En effet, la maturité 13 semaines s’est appréciée de 2 points de base (PBS) et les maturités 52 semaines et 2 ans ont reculé de 1 et 2 PBS respectivement.

Selon le bulletin, une orientation baissière a été observée sur l’ensemble des compartiments de la courbe secondaire.Néanmoins, les analystes de AGR restent convaincus que le Trésor pourrait se financer sans pression sur le marché des adjudications au cours du premier trimestre de 2024.

À l’origine, le niveau au-dessus des 10 MMDH de ses excédents de trésorerie, conjugué au bon comportement des finances publiques de l’État avec un déficit budgétaire maîtrisé à 4,5% en 2023 selon les prévisions.Dans son analyse antérieure,la même source rapporte que les besoins en liquidité du système bancaire ont atteint un record à 100 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2023, en raison de la hausse continue de la circulation fiduciaire.
 
Wolondouka SIDIBE








🔴 Top News