Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Amina Bouayach : la loi sur les mouvements de protestation « est devenue obsolète »


Rédigé par Kawtar Chaat le Samedi 2 Octobre 2021

La présidente du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Mme Amina Bouayach, a déclaré que le Maroc a enregistré un développement au niveau des manifestations pacifiques, notamment avec l'utilisation croissante des réseaux sociaux.



Amina Bouayach : la loi sur les mouvements de protestation « est devenue obsolète »
Lors de sa participation à une table ronde sur le thème «Protection et promotion des droits de l'Homme dans le contexte des manifestations pacifiques», Mme Bouayach a estimé que les réseaux sociaux sont devenus, bien que partiellement, un incubateur du droit d'expression, en dépit du danger et de la menace qui pourraient découler de la publication des discours pouvant inciter à la haine, à la violence et à la discrimination.

Tenue à distance, la réunion-débat s'inscrit dans le cadre des activités de la 48e session du Conseil des droits de l'Homme qui a lieu du 13 septembre au 8 octobre 2021 au Palais des Nations à Genève, et en ligne.

« Le modèle d'expression émergent se développe à un rythme rapide, de sorte qu'il est devenu possible de cristalliser les revendications des individus et des groupes », indique la présidente, soulignant que « les réseaux sociaux sont devenus des plateformes de consultation et d'action, et un espace de base pour questionner les politiques publiques ».

A cet effet, Mme Bouayach a souligné dans son intervention que la loi réglementant les mouvements de protestation au Maroc « est devenue obsolète », rappelant l'appel du Conseil à organiser un débat ouvert sur les nouvelles formes d'expression publique.

Le CNDH a enregistré, au cours de la dernière période de quarantaine, environ 3.300 mouvements de protestation qui ont été préparés et discutés sur Internet, conclut la présidente.
 

  


Dans la même rubrique :
< >