Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Aïd al-Adha : Plus de 4,5 millions de têtes d’ovins et caprins


Rédigé par la rédaction le Jeudi 11 Juin 2020



Aïd al-Adha : Plus de 4,5 millions de têtes d’ovins et caprins
Bonne nouvelle pour les ménages. En effet, dans un document, publié hier mercredi, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), plus de 4,5 millions de têtes d’ovins et caprins ont été identifiées entre le 22 avril et le 6 juin 2020, et ce, dans le cadre des préparatifs de Aïd al-Adha 1441.

Cette opération d’identification consiste, à l’instar des deux dernières années, en la pose, sur l’une des oreilles de l’animal, d’une boucle de couleur jaune, portant un numéro de série unique pour chaque animal, en plus de la mention «عيدالاضحى ,«indique un communiqué de l’ONSSA, ajoutant que l’opération d’identification se poursuit dans toutes les régions du Royaume.

Par ailleurs, 242.000 exploitations d’engraissement d’ovins et caprins dans le cadre du programme Aïd al-Adha ont été enregistrés par les services vétérinaires de l’Office, soutient cet organisme chargé de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires.En plus de l’enregistrement des exploitations d’engraissement et de l’identification des animaux, les préparatifs comprennent un ensemble de mesures tel que le contrôle de l’alimentation animale, de l’utilisation des médicaments vétérinaires, de l’eau d’abreuvement, ainsi que la circulation des fientes, conditionnée obligatoirement par l’obtention d’un laissez -passer auprès des services vétérinaires de l’ONSSA afin de suivre leur traçabilité, ajoute-on de même source.

Approvisionnement assurée

La situation sanitaire du cheptel national est satisfaisante et le suivi et la surveillance sanitaires sont assurés sur l’ensemble du territoire national par les services vétérinaires de l’ONSSA en étroite collaboration avec les vétérinaires privés. Pour rappel, l’Office, dans ses attributions, applique la politique du gouvernement en matière de sécurité sanitaire des végétaux, des animaux et des produits alimentaires depuis les matières premières jusqu’au consommateur final, y compris les denrées destinées à l’alimentation des animaux. Il assure également, entre autres, la protection sanitaire du patrimoine végétal et animal national et contrôle les produits végétaux et animaux ou d’origine végétale ou animale, y compris les produits de la pêche, à l’importation, sur le marché intérieur et à l’exportation.

D’autre part, l’ONSSA assure la surveillance sanitaire des animaux et contrôle leur identification, leurs mouvements et applique la réglementation en vigueur en matière de police sanitaire vétérinaire et phytosanitaire. Il contrôle aussi les maladies des végétaux et des animaux, les produits issus des végétaux et des animaux, les denrées destinées à l’alimentation des animaux, les médicaments vétérinaires ou tout autre produit destiné à l’usage de la médecine et de la chirurgie vétérinaires. 



  


Dans la même rubrique :
< >