Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Affaire Imlil : l’Etat va devoir indemniser les parents de la victime danoise


Rédigé par Chaimae BARKI le Lundi 5 Juillet 2021

Dans un jugement définitif prononcé le 16 juin 2021, le tribunal administratif de Marrakech a condamné l’Etat à verser des indemnisations de l’ordre de 5 millions de dirhams aux plaignants.



Affaire Imlil : l’Etat va devoir indemniser les parents de la victime danoise
“Les parents de la victime danoise sont satisfaits, et remercient les instances judiciaires marocaines pour leur jugement juste et équitable”, se réjouit Khalid Fataoui, l’avocat représentant la famille de la victime danoise, Louisa Vesterager Jespersen. La responsabilité de l’Etat est engagée, toutefois c’est une “responsabilité sans faute”, réitère l’avocat car basée sur le principe de solidarité nationale.

Dans ce sens, l’Etat va donc devoir verser 5 millions de dirhams de dédommagements aux ayants droit de cette victime. Alors que la famille de la victime danoise avait réclamé à l’Etat 10 millions de dirhams de dommages lors du procès pénal qui s’était déroulé en 2019 au tribunal antiterroriste de Salé (annexe de la Cour d’appel de Rabat) sans rien obtenir, en décembre 2020, leur requête déposée auprès du tribunal administratif de Marrakech a toutefois été jugée à 5 millions de dirhams.

Un jugement tant attendu

Dans la salle des pas perdus, beaucoup d’attente autour du verdict. En atteste la forte présence des forces de l’ordre et des médias nationaux et internationaux, le 16 mai 2019, lors de la deuxième audience du procès des 24 accusés du double assassinat d’Imlil. La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat avait décidé de convoquer l’Etat. Devant le président de la Cour Abdellatif El Amrani, les avocats, faisant prévaloir l’innocence de l’Etat, ont invoqué la responsabilité morale citant l’article 21 de la Constitution et les conventions ratifiées par le Royaume.

“La famille de la victime cherche à s’assurer de l’indemnisation. Les accusés n’ont pas la possibilité de les indemniser”, avaient-ils attesté. Pour qu’au final le procès soit renvoyé au 30 mai et jugé définitivement le 16 juin 2021 avec la condamnation de l’Etat à indemniser 5 millions de dirhams aux parents de la victime danoise. “Toutefois, les proches de la deuxième victime, Maren Ueland (Norvège), ont demandé dédommagements aux accusés et non à l’Etat marocain”, nous explique Me Fataoui.

Il est à rappeler que les deux meurtres avaient été commis dans la région d’Imlil par une bande terroriste dont les membres ont été arrêtés quelques jours plus tard. Les deux victimes Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées, égorgées et décapitées dans la nuit du 16 au 17 décembre, sur un site isolé du Haut-Atlas où elles campaient.

Les trois principaux prévenus sont passés aux aveux et ont été condamnés le 18 juillet 2019 à la peine capitale, non appliquée depuis 1993. Des peines allant de cinq ans de prison à la perpétuité ont été prononcées contre les autres prévenus, notamment pour « constitution de bande en vue de commettre des actes terroristes ». Parmi eux, Kevin Zoller Guervos, un Hispano-Suisse de 25 ans installé au Maroc et converti à l’Islam. Seul étranger du groupe, il a été condamné à 20 ans de prison. Un jugement confirmé en appel puis en Cassation par la juridiction de Salé.
 
Chaimae BARKI

Repères

Meurtre d’Imlil : la Cour de cassation a confirmé la sentence

La Cour de cassation a récemment ordonné la confirmation de la peine de mort pour les auteurs de l’assassinat ignoble de deux jeunes touristes scandinaves. Les trois principaux auteurs de cet horrible acte, dont la peine capitale a été confirmée, sont les dénommés Younès Ouziyad, Rachid Afadi et Abderrahmane Khayali. Quant à la peine à laquelle a été condamné l’Hispano- Suisse Kevin Zoller, elle a également été confirmée par la Cour de cassation : 20 ans d’emprisonnement ferme.
 

Victime du drame : voici ce que dit la lettre de la mère de Louisa

Me Khalid Fataoui, avocat de la famille danoise qui avait lu la lettre devant le tribunal, a déclaré que la maman de l’une des deux innocentes victimes considère que « l’Etat marocain n’a aucune responsabilité en ce qui concerne ce drame dont été victimes deux jeunes touristes ». L’avocat a également ajouté que Mme Helle Petersen a reconnu les grands efforts des services sécuritaires marocains ainsi que ceux des éléments de la Gendarmerie royale, qui sont parvenus, assez rapidement, à identifier et interpeller les assassins.