L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Activité économique au Maroc : Consolidation de la reprise dans un contexte incertain


Rédigé par A. C. le Vendredi 24 Juin 2022

L’économie marocaine a évolué en ce début d’année 2022 dans un contexte international incertain, marqué par l’exacerbation des pressions sur les prix des matières premières et des perturbations des chaines d’approvisionnement après l’aggravation du conflit en Ukraine, souligne la Direction du Trésor et des Finances Extérieures dans sa note de conjoncture pour le mois de juin, rendue public ce jeudi.




« Au vu des relations économiques limitées du Maroc avec les pays actuellement en conflit, l’économie nationale devrait être indirectement impactée par la baisse de la demande étrangère qui lui est adressée par l’Europe ou encore par le biais de l’accélération de l’inflation, engendrant une hausse des coûts de la production », ajoute la même la DTFE.

Sur le plan interne, la situation épidémiologique semble se rétablir. Ce qui est de nature, explique la DTFE, à favoriser la poursuite de la reprise des secteurs n’ayant pas récupéré leurs niveaux d’avant crise, en l’occurrence le tourisme et le transport aérien.

Tourisme
 
Dans ce point, la DTFE fait remarquer, que l’activité touristique a affiché, cependant, une évolution positive en ce début d’année 2022, favorisée par la réouverture des frontières nationales à partir du 7 février, l’amélioration de la situation sanitaire et la mise en œuvre d’un programme d’urgence d’un montant de 2 MM.DH pour soutenir le secteur. De tels facteurs ont eu comme conséquences positives: un net rebond, à fin avril 2022, des arrivées de touristes aux postes frontières, de touristes étrangers et de MRE respectivement de +215%, +428 et +129%.

Transport
 
Concernant le secteur du transport, la DTFE fait observer, que0 les aéroports nationaux, après la réouverture des frontières marocaine le 7 février 2022, ont accueilli jusqu’au 31 mars plus de 2,2 millions de passagers à travers 31.330 vols aériens, soit un taux de récupération par rapport à la même période de l’année 2019 de 65% pour les passagers et de 75% pour les mouvements.

Par contre, les analystes de la DTFE prévoient une contribution négative du secteur agricole à la croissance avec notamment une très faible récolte céréalière qui ne serait compensée que partiellement par le comportement positif des autres filières.

Sur la base de ces éléments, la DTFE s’attend à ce que la croissance économique au titre de l’année 2022 se situera autour de +1,7% contre +3,2% prévue initialement.
 


A. C. 
 
 








🔴 Top News











 
Other