Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Abdellatif Miraoui limoge la présidente de l’Université Hassan 1er d’Oujda


Rédigé par A.M le Dimanche 17 Avril 2022

Après le Scandale “sex contre de bonnes notes”, le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui, a limogé la présidente de l’Université Hassan 1er pour plusieurs raisons. Détails.




Après le scandale des chantages sexuels et suite à moult dysfonctionnements liés à la gestion, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui, a décidé de congédier la présidente de l’Université Hassan Ier, nous ont confirmé des sources proches du dossier. Celle-ci a été informée de son limogeage.

Selon nos sources, il ne s’agit pas d’un châtiment après le scandale des harcèlements sexuels. Il est reproché, à la présidente déchue, sa gestion reprochable des affaires de l’Université dont l’image a été fortement compromise dernièrement.

Rappelons que l'Université Hassan II a connu un scandale sans précédent en novembre 2021. Des étudiantes ont été victimes d’un chantage de la part de leur professeur qui leur a demandé des faveurs sexuelles en échange de validation de module. Après son retentissement aux médias, cette affaire a pris ensuite une tournure judiciaire après l’ouverture d’une enquête par la BNPJ.

Le professeur a été arrêté et présenté devant la Justice. Janvier 2022, il a été condamné à deux ans de prison ferme par la Chambre criminelle du Tribunal de première instance de Settat pour atteinte à la pudeur avec violence et harcèlement sexuel. Une affaire semblable, rappelons-le, a éclaté également à l’Université d’Oujda.