Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Abdellatif Hammouchi inaugure le nouveau siège de la BNPJ


Rédigé par le Dimanche 16 Mai 2021

À l’occasion du 65ème anniversaire de la création de la Sûreté Nationale, trois grandes structures ont été inaugurées, ce dimanche 16 mai, en présence de Abdellatif Hammouchi, Directeur Général de la Sûreté Nationale et Directeur Général de la Surveillance du Territoire.



Il s’agit du nouveau siège du Bureau Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ), du nouveau Laboratoire de la Police Scientifique et Technique à Casablanca, et du Club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra.

Faisant le coin du boulevard Brahim Roudani et de la rue Ali Bnou Abi Taleb, et couvrant une superficie de 16.000 m², le nouveau siège de la BNPJ répond aux standards internationaux en matière d’architecture et des normes sécuritaires. Il comporte deux sous-sols et six étages dédiés aux différentes cellules de la BNPJ, à savoir la cybersécutié et la lutte contre les crimes liés aux nouvelles technologies, la lutte contre la criminalité financière et économique, la lutte contre l’immigration irrégulière, la lutte contre le terrorisme, ainsi que la lutte contre le trafic international de drogue, la traite des êtres humains et toute forme de criminalité transnationale organisée.

« Grâce à la construction de cette nouvelle installation, la Direction Générale de la Sécurité Nationale (DGSN) se réjouit de fournir un espace de travail intégré aux officiers de police judiciaire », peut-on lire dans un communiqué de la DGSN, « leur permettant de recevoir et de mettre en œuvre les délégations judiciaires internationales, de développer des mécanismes de coopération internationale dans le domaine de la sécurité, ainsi que d'assurer la spécialisation et l'efficacité dans les recherches et les enquêtes sur les crimes majeurs contre la sécurité du Maroc et des Marocains ».


Ce siège est équipé d'espaces et d'équipements avancés, notamment une salle pour assurer le contact des mis en garde à vue avec leurs avocats, des bureaux pour l'identification des suspects répondant aux dernières technologies, un laboratoire d'analyses des traces numériques, ainsi qu'un auditorium pour la tenue d'entretiens, des salles de réunion, des installations spéciales pour le confort des membres du personnel...


Le nouveau Laboratoire de Police Scientifique et Technique de Casablanca, quant à lui, s’étale sur une superficie de 8.600 m². Composé de six étages, d’un sous-sol et de cinq plates-formes techniques, le bâtiment regroupe plusieurs services, à savoir un service de biologie légale, un département de chimie, un département des drogues et des poisons médico-légaux, l'Autorité médico-légale, le département de diagnostic ADN, le département administratif, ainsi que le service de préservation des réserves et des preuves et un service chargé de la sécurité des systèmes d’information.

Un bâtiment futuriste, comportant un matériel de dernier cri et répondant aux critères environnementaux et d’hygiène, développés, à même d’effectuer plusieurs procédés et expertises scientifiques et techniques.
 
« Grâce à ces nouveaux dispositifs, la DGSN entend développer les mécanismes d'enquête criminelle en mettant à profit les nouvelles sciences et technologies au service de la justice, de manière à permettre de consolider les fondements d'un procès équitable et de renforcer le respect des droits de l'Homme », assure la DGSN dans son communiqué.

Par ailleurs, à l’occasion du 65ème anniversaire de le DGSN Abdellatif Hammouchi a salué l’engagement et les sacrifices des femmes et des hommes de la Sûreté Nationale, au service de la patrie, pour maintenir la sécurité des citoyens et protéger leurs biens.

Il a également exprimé sa gratitude aux membres de la Sûreté Nationale pour leur mobilisation et leur efficacité en période de crise sanitaire, afin d’atténuer les répercussions de la pandémie.
Aussi, il a appelé le personnel de sécurité à maintenir sa mobilisation avec la même fermeté et la même détermination et à se consacrer de tout cœur au service des citoyens dans le strict respect des dispositions de la loi et des droits et libertés des personnes et des groupes.
 
Enfin, Abdellatif Hammouchi a mis en exergue l’intérêt que porte la DGSN aux procédures de réforme et de création d’emplois. L’instauration d’une bonne gouvernance dans l’établissement public de la police passe par un personnel hautement qualifié et attaché aux principes de l’intégrité et de l’honneur, a-t-il souligné.


  


Dans la même rubrique :
< >