Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

AUSIM : La Maturité Digitale au Maroc


Rédigé par N.L le Jeudi 28 Janvier 2021

​L’Association des Utilisateurs des Systèmes d’Information au Maroc (AUSIM) a organisé mercredi 27 janvier, en partenariat avec le Groupe DEVOTEAM, le premier rendez-vous AUSIM de l’année 2021 en format hybride, tenue à l’École Centrale de Casablanca et diffusé directement sur les plateformes YouTube et Teams de l’AUSIM.



Ce rendez-vous, modéré par Salah Baina, Enseignant chercheur, Expert en transformation digitale, a connu l’intervention de 10 experts en la matière. Les intervenants ont apporté leurs témoignages, partagé leurs retours d’expérience et interprété les résultats de l’enquête afin d’éclairer les acteurs marocains sur les défis qui les attendent pour réussir et accélérer leur transformation digitale.
 
Lors de cet événement l’AUSIM a exposé les résultats de l’enquête réalisée sur « La maturité digitale au Maroc et les besoins en acculturation digitale ». Une enquête à laquelle ont pris part plus de 70 dirigeants en charge des systèmes d’information (DSI) et/ou de la transformation digitale dans des entreprises marocaines de différentes tailles.
 
Une enquête pour 2 grands objectifs
 
Lancée en décembre dernier par l’AUSIM et le Groupe DEVOTEAM, cette enquête visait deux grands objectifs : réaliser tout d’abord une radioscopie de l’existant et donner une vision à 360° de la situation et de la dynamique de la digitalisation que connait le Maroc, puis aider à mieux comprendre les besoins et enjeux des adhérents de la communauté AUSIM afin de lancer le programme « AusAcademy ».
 
Cette nouvelle plateforme d’apprentissage et de partage d’expériences entre DSI et experts, sous forme de clubs thématiques (Innovation, Relation Client, Architecture SI, Digital Mindset), identifiera et animera des « Form Actions » pour réussir et accélérer la transformation digitale au sein de leurs organisations.
 
Il va sans dire que la digitalisation a connu un essor considérable ces derniers temps, s’imposant comme une pièce maîtresse de développement pour la pérennité des entreprises et de certaines activités, exacerbée par la crise sanitaire du Covid-19.
 
Une enquête représentative de tous les secteurs d’activité
 
En termes de représentativité, cette enquête constitue une grande première du genre au Maroc, tant par sa profondeur que par la qualité des répondants. En effet, la majorité des personnes interrogées lors de cette enquête sont des DSI et/ou des Directeurs de la Transformation Digitale (59%), des Directeurs Généraux d’ETI et PME (11,13% des effectifs). Les secteurs primaire, secondaire et tertiaire de l’économie sont représentés, ainsi que les entreprises de droit public et privé. Près de 50% des opérateurs sondés sont des PME, ce qui légitime la représentativité des pratiques. Les grands groupes nationaux de 1 000 employés ou plus, constituent 1 réponse sur 3 », expliquent les organisateurs de l’enquête.
 
Petit aperçu des résultats de l’enquête

Les résultats de l’enquête ont révélé plusieurs points saillants. Il en ressort que plus de 80% des répondants ont entamé un projet de disruption digitale, toutefois la majorité d’entre eux se pose encore la question du sens et de l’utilité de leur investissement. Aussi, plus de 40% des répondants déclarent que le manque d’opérationnalisation et de réappropriation du digital constitue le principal défi en matière de transformation.
 
Les intervenants ont également exposé une image spécifique sur le taux d’adoption des disruptions (cloud, RPA, méthodes, Lean IT…), présenté une opportunité unique de rejoindre une communauté de pratiques pour résoudre ses problèmes et partagé des retours d’expérience pour réussir sa transformation avec ingéniosité, prenant compte des défis en termes d’innovation et de disruption digitale.