Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

ASFAR-MAS (3-2) : Une belle remontada face à une amère désillusion !


Rédigé par A. KITABRI le Jeudi 13 Mai 2021



Un spectacle tragédien !
 
Une belle partie, une remontada, un match renversant, prolifique où la bêtise et l'opportunisme ont été, encore une fois, décisifs. Tant mieux pour le spectacle !
 
Le MAS pas impressionné !
 
Tout a bien commencé pour le MAS qui dès le départ ne s'est pas laissé impressionner par les FAR. Les Massaouis ont même été plus entreprenants et plus performants.
 
MAS: deux buts en dix minutes
 
-Dès la 27ème minute, une belle infiltration du côté droit des FAR de Ajraoui, un centre et une tête plongeante d'Alimi ont produit le premier but du MAS. Une avance méritée à la suite d'une belle action.
-A la 37ème minute, les Massaouis, grâce à Ajraoui et avec la complicité involontaire d'un défenseur axial militaire, ont inscrit le deuxième but.
 
ASFAR: deux buts en deux minutes !
 
 
-La 42ème minute a annoncé le retour in extremis des FAR dans une partie qui leur filait vers un possible naufrage. Une bourde défensive du défenseur massaoui Markoum, trop confiant et maladroit, a changé le cours de la partie. Le Massaoui s'est fait subtiliser le ballon par Gnadou à la limite de la surface de réparation. Gnadou, après une petite course, a cadré son tir. Bourkadi était sur la trajectoire, a intercepté le ballon, l'a relâché devant Amimi qui s'en servi pour réduire l'écart.
-Aux ultimes secondes de la première mi-temps, un corner tiré par Réda Slim, le ballon est parvenu à Amimi dans le dos de la défense. D'une reprise instantanée, Amimi a magistralement égalisé pour les siens. On avait cru le match plié par le MAS, les FAR ont réussi à se reprendre au bon moment, juste avant la pause.
 
Exploit et désillusion !
 
Le retour au jeu était en faveur des Militaires. Le mental aidant, plus confiants, plus menaçants et mieux inspirés qu' en première mi-temps, ils allaient s'offrir un retour fracassant. Une relance de Gnadou vers Réda Slim qui en a profité pour servir Fati. Le nouvel entrant en jeu n'avait qu'à pousser le ballon entre les poteaux. Un scénario hitchcockien, de rêve et de catastrophe, les FAR revenant de très loin, les Massaouis se voyant perdant après avoir mené au score par 2 à 0. Un scénario dur à encaisser pour les visiteurs victimes de la belle remontada des FAR.