L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

ANP: Les travailleurs des ports décrètent une grève nationale


Rédigé par Mina Elkhodari Dimanche 26 Mars 2023

La main-d’œuvre portuaire ne veut pas lâcher prise. Les ouvriers des ports marocains menacent de cesser le travail pendant 24 heures lundi 10 avril prochain pour protester contre le retard constaté dans l’approbation de leurs revendications liées à l’augmentation des salaires, entre autres.



Les travailleurs portuaires relevant de l’Agence nationale des ports (ANP) montent au créneau et décrètent une grève nationale le 10 avril prochain. Et pour cause, «le retard dans l’approbation des conclusions du dialogue social qui a eu lieu entre les professionnels et la Direction des ressources humaines de l’ANP ».

Une tournure qui aurait, selon un communiqué conjoint de l’Organisation démocratique de l’Agence nationale des ports et du Syndicat national des cadres et des employés de l’Agence nationale des ports, favorisé « la tension et la frustration » au sein de la main-d’œuvre portuaire.

Les deux organismes syndicaux ont, en effet, déploré « l’absence d’une réponse favorable aux doléances des concernés malgré les sessions de dialogue social et la procrastination des autorités compétentes envers les exigences de la main-d’œuvre portuaire de l’ANP, contrairement à leur réactivité par rapport aux revendications de la main-d’œuvre d’autres institutions portuaires ».

Ainsi, les sessions de dialogue social se déroulent en deux étapes ; d’abord entre les syndicats professionnels et les ressources humaines puis entre les syndicats et d’administration publique de l’ANP. Les deux syndicats font savoir que la réunion initiale du dialogue social s’est tenue le 9 février 2022 sans que ses conclusions n’apportent des résultats probants sur la situation des travailleurs.

«L’administration de l’ANP est dans un mutisme total depuis la tenue du premier round de dialogue avec la Direction des ressources humaines. Il est temps qu’elle réponde aux revendications des concernés. Des doléances qui sont gelées pendant des années », s’insurge une source au sein de l’Organisation démocratique de l’ANP.

D’ailleurs, cela fait quelques mois que la main-d’œuvre portuaire de l’Agence nationale des ports réclame l’augmentation des salaires rétroactivement au moins depuis le mois de janvier 2022, le décaissement de la prime du nouveau statut au profit des collaborateurs de l’institution ainsi que l’affiliation rétroactive au fonds de pension complémentaire à compter janvier 2017.

Outre la grève nationale envisagée, la main-d’œuvre portuaire de l’ANP a annoncé, par le biais de ses deux syndicats représentatifs, qu’elle adhérera à une autre forme de protestation, celle de porter un brassard de protestation au niveau de toutes les Directions, les ports et de l’administration générale de l’institution, à partir du lundi 3 avril, durant une semaine complète.
 








🔴 Top News