Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

5G : Vers un développement prometteur de la télémédecine


Rédigé par Siham MDIJI le Dimanche 29 Novembre 2020

Grâce à ses avantages, la 5ème génération de communications mobiles (5G) représente une étape majeure pour un meilleur accès à distance aux soins de santé. Détails.



5G : Vers un développement prometteur de la télémédecine
Suite au contexte pandémique actuel, les comportements numériques ont été contraints de changer. De nouvelles pratiques se sont instaurées dans la société, notamment en matière de télémédecine.

La télémédecine, reposant sur trois principes, à savoir la téléconsultation, la téléexpertise et la téléassistance, est une forme de pratique médicale à distance qui consacre davantage le rôle et l’apport de la 5G pour le secteur de la Santé.

En effet, elle a pris de l’ampleur, particulièrement durant la période du confinement qui a montré le besoin urgent de penser de nouvelles méthodes de soigner à distance, et de garantir la réactivité et l’adaptation des services de santé. 

Dix fois plus rapide, la 5G donnera un nouvel élan à la télémédecine et changerait certainement la donne en mettant en place un système de téléconsultation intégré, fiable et efficient. 

La 5G, une révolution dans le domaine médical 
Cette technologie révolutionnaire facilitera davantage la phase du suivi des patients, leur permettant d’échanger plus rapidement sur l’évolution de leur état de santé, d’adapter les doses ou renouveler les prescriptions. Aussi, la 5G, accompagnée de l’intelligence artificielle (AI), permettra de mener des chirurgies à distance dans de meilleures conditions. 

Elle rendra, en outre, possible d’installer des appareils connectés auprès des patients pour faciliter leur suivi. Ces appareils sont dotés de différents paramètres médicaux fixés au préalable, que ce soit pour la mesure de la tension, de la fréquence cardiaque, etc. «Le lancement imminent de la 5G va grandement améliorer les performances et la fiabilité de ces objets connectés », a indiqué Chakib Achour, directeur marketing stratégique chez Huawei Maroc. 

En effet, pour les personnes âgées, des objets connectés, reliés à des centres de télésurveillance, permettront de générer et de traiter des alertes en temps réel afin de détecter des chutes éventuelles. «La 5G permettra aux IoT de communiquer et de transférer des données beaucoup plus rapidement qu’à l’heure actuelle», a-t-il ajouté. 

Quid de la télémédecine au Maroc ?
Le Maroc fait partie des pays qui ont lancé un projet pilote en matière de télémédecine en octobre 2018, avec l’initiative nationale de télémédecine visant à équiper les centres de santé des zones enclavées d’équipements de médecine à distance, pour la lutte contre le désert médical.

Comme partout, de nombreuses plateformes de télémédecine ont été lancées durant le confinement, mais celles-ci, selon des médias nationaux, ne respectent pas les dispositions réglementaires qui encadrent la pratique de cette activité. La télémédecine couvre plusieurs actes, tandis que ces plateformes n’en proposent qu’un seul, qui est la téléconsultation : elles se limitent aux consultations médicales de routine. In fine, le Maroc a, évidemment, déjà réalisé certaines avancées de télémédecine dans plusieurs régions, mais celle-ci peine toujours à faire son chemin.
 
Siham MDIJI