L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

40ème jour de la guerre à Gaza : Assaut israélien à l’intérieur de l’hôpital Al-Shifa


Rédigé par L'Opinion Mercredi 15 Novembre 2023

L’armée de l’occupation israélienne mène une opération militaire à l’intérieur de l’hôpital Al-Shifa, avec des chars israéliens qui ont pénétré dans l’enceinte même de l’établissement hospitalier.



L'armée israélienne a mené, mercredi à l’aube, un assaut contre l’hôpital Al-Shifa, situé à l'ouest de la ville de Gaza, après un siège de six jours imposé au centre hospitalier.

A l'aube du 40e jour de la guerre à Gaza, l'armée israélienne a annoncé mener une opération militaire dans une ‘’zone spécifique de l’hôpital Al-Shifa’’, le plus grand de la ville de Gaza.

Cette annonce intervient à la suite d’un communiqué du ministère de la Santé de Gaza affirmant que « l’armée israélienne a officiellement informé la direction du centre hospitalier qu’elle allait prendre d’assaut les lieux dans les prochaines minutes (dans la nuit de mardi à mercredi) ».

Le porte-parole arabophone de l'armée israélienne, Avichay Adraee, a déclaré dans un communiqué publié sur la plateforme « X » : « À cette heure, les Forces de défense d’Israël opèrent contre le Hamas dans une zone spécifique de l’hôpital Al-Shifa de Gaza. Cette opération s’appuie sur des renseignements ».

« Nous assurons que l'opération ne cible pas les patients, le personnel médical ou les citoyens qui se trouvent à l'intérieur de l’hôpital », a-t-il ajouté.

Il a expliqué que l’armée israélienne dispose sur place « d’équipes médicales et de personnes parlant arabe qui ont été entraînées spécifiquement pour cet environnement sensible et complexe ».
 
Les chars israéliens dans l’enceinte du centre hospitalier
 
« La direction de l'hôpital a également été informée à l'avance que l'entrée au centre hospitalier avait été bloquée », a ajouté Avichay Adraee.

De son côté, le porte-parole du ministère de la Santé de Gaza, Ashraf Al-Qudra, a déclaré à la chaîne Al Jazeera que « des dizaines de soldats sont entrés dans le bâtiment du service des urgences de l’hôpital Al-Shifa, tandis que les chars de l’occupation ont pris position dans l’enceinte du centre hospitalier ».

« Les forces de l’occupation fouillent le sous-sol de l'hôpital Al-Shifa », a indiqué Al-Qudra.

Le porte-parole du ministère de la Santé de Gaza a condamné les tirs de l'armée israélienne à l'intérieur de l'hôpital, affirmant : « rien ne justifie les tirs à l'intérieur de l'hôpital Al-Shifa parce qu'il n’y existe aucune forme de résistance, et l'occupation israélienne ne fait que terroriser médecins et patients ».

Le chef du service des brûlés de l’hôpital Al-Shifa, le Dr Ahmed al-Makhalati, a déclaré à la chaîne Al Jazeera : « Des chars et des bulldozers israéliens sont entrés dans l’enceinte de l’établissement de santé ».
 
Les hôpitaux de l’enclave cible des frappes israéliennes
 
Des témoins oculaires se trouvant à l’intérieur de l’hôpital ont rapporté à l’agence de presse officielle palestinienne ‘’Wafa’’ que « des coups de feu ont été entendus dans les cours du centre hospitalier ».

Environ 1500 membres du personnel médical, 700 patients, 39 bébés prématurés et 7000 personnes déplacées se trouvent dans l’hôpital Al-Shifa, indique un communiqué du bureau de presse du gouvernement du Hamas à Gaza.

Depuis des jours, l'hôpital Al-Shifa et ses environs, ainsi que d'autres centres hospitaliers de la bande de Gaza, sont ciblés par des bombardements incessants israéliens.

L’armée israélienne estimait que le centre hospitalier, notamment son sous-sol, abritait un des « quartiers généraux » du Hamas, ce que le « gouvernement de Gaza » a infirmé à maintes reprises.

Les hôpitaux de la bande de Gaza, notamment au nord, sont constamment la cible de frappes de l’aviation militaire israélienne, ce qui aggrave une situation déjà catastrophique, au regard du siège imposé aux hôpitaux et aux centres de santé et de la pénurie de carburant, qui ont entraîné la mort de patients et de blessés, dont des enfants.​​​​​​​
 
LEG ::::  Des soldats et des chars israéliens à l’assaut de l’hôpital Al-Shifa de Gaza.

Guterres "profondément troublé" par les pertes dramatiques dans les hôpitaux de Gaza

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exprimé ce mardi sa profonde inquiétude face aux pertes dramatiques en vies humaines dans les hôpitaux de Gaza, du fait des attaques israéliennes incessantes.

"Le Secrétaire général est profondément troublé par la situation horrible et les pertes dramatiques en vies humaines dans plusieurs hôpitaux de Gaza", a déclaré le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, lors d'une conférence de presse.

"Au nom de l'humanité, le Secrétaire général appelle à un cessez-le-feu immédiat", a souligné Dujarric.

Le porte-parole a ajouté que Guterres continue de mener des discussions avec "divers interlocuteurs et ses collègues sur le terrain".

Des frappes israéliennes ont récemment visé les environs du plus grand complexe hospitalier de Gaza, Al-Shifa.

Israël mène des attaques aériennes et terrestres incessantes contre la bande de Gaza, depuis l’attaque transfrontalière du Hamas, qui avait eu lieu le 7 octobre dernier.

Au moins 11.240 Palestiniens ont été tués, dont plus de 7800 femmes et enfants, et plus de 29.200 autres ont été blessés, selon le dernier bilan des autorités palestiniennes.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News