Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

​Étude : La pollution de l'air liée à la production d'énergie coûte 18% du PIB national


Rédigé par Safaa KSAANI le Mercredi 14 Juillet 2021

Une étude menée par deux chercheurs allemands de l'Université de Flensburg a révélé que la pollution de l'air associée à la production d'énergie coûte au Maroc 18% de son PIB.



​Étude : La pollution de l'air liée à la production d'énergie coûte 18% du PIB national
Selon deux chercheurs allemands, la pollution de l'air associée à la production d'énergie, en s'appuyant sur des centrales électriques au charbon, au gaz ou au pétrole, coûte au Maroc 18% du PIB. 

Dans le détail, le coût externe de la pollution atmosphérique associée à cette production, au titre de l'année 2015, est estimé à environ 18 milliards d'euros (plus de 190 milliards de dirhams), soit 18% du PIB marocain, pour les trois centrales en exploitation. Charbon à Mohammedia, Jorf Lasfar et Jerada.

Pour persuader les décideurs d'investir dans les énergies renouvelables, les chercheurs expliquent que ces coûts externes de la pollution de l'air peuvent servir à savoir combien nous devrions dépenser pour réduire les émissions de carbone.
 
Le Maroc a l'intention de construire une nouvelle centrale électrique au charbon à Nador d'ici 2023, d'une capacité de 1 320 mégawatts, et d'augmenter la capacité de la centrale électrique de Jerada de 350 mégawatts d'ici 2022, rappelle-t-on.