L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

​Circonscription d’Al Hoceima: l'Istiqlal et 3 partis se partagent 4 sièges aux élections partielles


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 22 Juillet 2022

Lors des élections partielles qui ont eu lieu jeudi 21 juillet, le Rassemblement national des indépendants (RNI), le Parti authenticité et modernité (PAM), le Parti de l’Istiqlal (PI) et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) se sont partagé les quatre sièges attribués à la circonscription d’Al Hoceima.



Les quatre sièges réservés à la circonscription, ont été remportés par Boutahar El Boutahri du RNI, Mohamed Hammouti du PAM, Noureddine Moudiande l'Istiqlal et Abdelhak Amghar de l’USFP.
 
Toutefois, en attendant la proclamation des résultats définitifs après la fin des travaux de la Commission des statistiques, présidée par le président du tribunal de première instance d’Al Hoceima, ces résultats demeurent provisoires et non officiels.
 
Selon les résultats provisoires annoncés après le dépouillement, le Rassemblement national des indépendants s'est classé premier lors de ces élections, suivi du Parti authenticité et modernité, du Parti de l’Istiqlal et de l’Union socialiste des forces populaires.
 
Dans le cadre de ces élections partielles, sept listes étaient en lice pour pourvoir les quatre sièges de la circonscription électorale d'Al Hoceima à la Chambre des représentants. Il s’agit du Rassemblement national des indépendants (RNI), le Parti authenticité et modernité (PAM), le Parti de l’Istiqlal (PI), l’Union socialiste des forces populaires (USFP), le Parti de la justice et du développement (PJD), l’Union constitutionnelle (UC) et du Mouvement populaire (MP).
 
Il convient de noter que le taux de participation a été de 22,29 %, soit 51 261 électeurs.
 
Le 18 mai dernier, la Cour constitutionnelle a décidé d'invalider l'élection de quatre membres de la Chambre des représentants dans la circonscription électorale d'Al Hoceima, dont l'élection avait été annoncée à l'issue du scrutin du 8 septembre 2021.
 
La décision judiciaire intervenue après que la Cour constitutionnelle a pris note d’une plainte déposée par Abdelhak Amghar en sa qualité de candidat, concerne Nourredine Mediane, Boutahar El Boutahri, Mohamed El Hammouti et Mohamed Laaraj.
 
 








🔴 Top News










 
Other